Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 07:16

droits-de-l-homme-et-du-citoyen-001-.jpg

 

droits de l'homme et du citoyen 003

droits-de-l-homme-et-du-citoyen-002-.jpg

Repost 0
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 18:25

Vidéo  Youtube émise par lefigaro.fr

 

 

Cinq soldats français ont été tués ce mercredi lors d'un attentat suicide dans la province de Kapisa (est de l'Afghanistan), où sont notamment stationnés des militaires français, a annoncé l'Elysée dans un communiqué.

«Les soldats français participaient à la protection d’une "shura" (assemblée de notables) à Joybar dans la vallée de Tagab. Un terroriste a déclenché sa bombe à proximité des soldats français blessant grièvement quatre autres soldats français et trois civils afghans», explique le communiqué. Un civil afghan est également mort dans l'attaque. «Le président de la République présente aux familles et à leurs proches ses plus sincères condoléances et s’associe à leur douleur», poursuit le texte.

 

L'attentat s'est produit le lendemain de la visite en Afghanistan du Président français.

 

 

 

Repost 0
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 07:35

 

 

Jean Munot nous a conté l'arrivée du 13°RDP dans l'est de la France.La guerre d'Algérie a cessé,le régiment rentre en France.En 1963,le 13°RDP en garnison à Castres est dissous en tant que Régiment de cavalerie Aéroporté pour être récréé en Régiment Interarmes de recherche du renseignement dans la profondeur,avec comme garnisons Nancy-Dieuze et Langenargen au sein des FFA.(information de Jean).C'est en juillet 1963 qu'un premier détachement arrive à Dieuze et s'installe dans le nouveau quartier occupé alors par les gardes mobiles.


Deux images de cette époque-offertes au blog par Jean Munot:

1963-13°RDP Dieuze-Général Massu et la Princesse Alix Na

1964-La princesse Alix Napoléon, Marraine du Régiment passe pour la première fois l'unité en revue accompagnée du général Massu.Le chef de corps de l'époque,le colonel Courson de la Villeneuve n'apparait pas sur cette image.La Princesse a présidé fidélement toutes les manifestations de son Régiment.

 

1966-défilé à Dieuze-2

1966-défilé à Dieuze.

 

                                                                      2011.Adieu à Dieuze.

 

Depuis debut avril,matériels et bagages du Régiment sont transportés par train vers la Gironde,ou l'unité s'installe au camp de Souge,situé dans la commune de Martignas-sur Jalle.

 

Avec le départ du 13°RDP,annoncé depuis trois ans,Dieuze tourne une page de son histoire.Après une répétition le jeudi précédent,une dernière cérémonie de prise d'armes d'environ une heure s'est effectuée sur la place de l'hôtel de ville le samedi 18 juin ,en présence de la Marraine du Régiment,du préfet de Lorraine,du président du conseil général,de généraux,anciens chefs de corps,anciens combattants, membres UNP et d'une population nombreuse.

Les paras ont défilé sous les applausissements de la foule de l'église à la mairie.La cérémonie s'est terminée par l'inauguration d'une stèle en souvenir des 48 ans de sa présence en ville de Dieuze qui représente un blason surmonté du parachute entouré des ailes de l'archange Saint Michel.

 

Quelques images de cette cérémonie transmises par JP Rouh,président UNP Sarrebourg:

 


La Garde au Drapeau.

 

2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (28)

 

2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (3)

 

Vidéo sur Dailymotion de rondeau57.Présentation du Drapeau au chef de corps.

 

2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (1)
2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (21)
2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (8)
2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (16)
2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (9)
2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (6)
La Princesse Alix Napoléon,aux côtés du colonel Pinczon du Sel passe pour la dernière fois le 13°RDP en revue en Lorraine.
2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP(29)
2011-juin,adieu Dieuze 13°RDP (26)
                          Le discours du colonel Pinczon du Sel à l'assemblée.

                                                       Ordre du jour nr 33

Chers habitants de la ville de Dieuze et du Saulnois,le 13° régiment de dragons parachutistes est réuni ce matin sur la place de l'hôtel de ville de Dieuze pour vous faire ses adieux après 48 années particulièrement riches qu'il a passé à vos côtés.Il est en ce jour entourré de sa marraine,son Altesse Impériale,Alix,princesse Napoléon et de trés nombreux anciens,parmis lesquels quinze de ses anciens chefs de corps.
Le 27 juillet 1963,lors d'une cérémonie en ville présidée par le général Massu,le 13° régiment de dragons parachutistes,alors commandé par le colonel de Courson de la Villeneuve,était entré dans l'histoire de Dieuze,entretenant la longue tradition militaire de la ville,bien vivante sur cette terre qui s'est longtemps trouvée à la charnière entre la France et l'Allemagne.En ce début des années 60,alors que le régiment rentrait tout juste de Grande Kabylie en Algérie où il avait combattu pendant près de sept ans,perdant 84 de ses hommes,le nouveau contexte géopolitique de la guerre froide imposait au grand commandement d'implanter une unité de renseignement non loin de la frontière allemande.Arrivant de Castres,il s'installe à Dieuze dans les quartiers Lyautey et Fabert,trop épisodiquement occupé pour être directement exploitable.Beaucoup de choses sont alors à reconstruire et les dragons parachutistes s'attèlent à la tâche avec détermination et rendent progressivement aux bâtiments leurs quartiers de noblesse.
Cette installation dans cette petite ville de Lorraine s'inscrit alors parfaitement dans les impératifs du moment,offrant à la fois son passé chargé d'histoire,sa situation géographique,son paysage type centre-europe et ses terrains d'entraînement variés et adaptés.C'est installé dans cette garnison de Dieuze que le régiment fait ses premières armes dans la recherche aéroportée aux côtés de la 7° compagnie commando installée à Langenargen en Allemagne depuis 1960 et qui lui est alors rattachée.C'est dans cette garnison de Dieuze et dans la Lorraine environnate que le régiment va puiser ses grandes qualités qu'il lui faut développer et qui vont lui permettre de forger l'âme des dragons parachutistes:rusticité,discrétion,humilité,qualités qui sont la marque de fabrique des hommes de l'ombre.
En ce 18 juin 2011,je voudrais rendre hommage à la ville de Dieuze et ses habitants qui ont chaleureusement accompagné le régiment dans son cheminement durant ce dernier demi-siècle,toujours respectueux de la nécessaire discrétion encadrant l'activité régimentaire et l'identité de nos dragons parachutistes.La présence du maire de Dieuze,de ses adjoints,des maires et des habitants des cantons à nos côtés,dans les moment douloureux comme dans les manifestations plus festives,attestent du profond attachement et des liens durables qui se sont tissés entre le régiment et son terroir pendant les cinq dernières décennies.Près de 60 dragons parachutistes ont péri alors qu'ils servaient le 13 à Dieuze.Nous avions honoré leur mémoire lors de notre dernière Saint-Michel.Souvenons-nous une nouvelle fois de ces hommes qui ont servi le 13 à Dieuze et qui ont rejoint la cohorte des dragons tombés sous les couleurs de leur régiment.
L-histoire de notre régiment a débuté il y a plus de trois siècles.Elle se poursuit aujourd'hui avec un nouveau tournant majeur qui déplace ses forces vives de quelques 800 kilomètres,dans le cadre d'un regroupement avec les autres unités des forces spéciales.
Chers habitants de la ville de Dieuze et du Saulnois,chers amis,le 13° régiment de dragons parachutistes,votre régiment,vous fait aujourd'hui un solennel et bien fraternel <<adieu>>.Il vous gardera à jamais dans son coeur.Le demi-siècle 1963-2011 appartient déjà au passé et vient désormais enrichir le patrimoine et la mémoire du régiment et de la ville de Dieuze.Pendant longtemps encore,on dira <<le 13>> c'est Dieuze et Dieuze c'est <<le 13>>.
Que Saint Michel et Saint Georges,nos saints patrons,veillent sur le régiment et sur chacun d'entre vous.

                                  Le colonel François PINCZON du SEL
                   commandant le 13° régiment de dragons parachutistes.


 

                                                                                        13RDP.jpg



 

  note:quelques visages sont floutés sur des images,ceci ayant été fait sur un journal local,dans le doute,c'était préférable.

Repost 0
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 07:43

 

 


 

 

Le 8 juin a lieu la  cérémonie  en hommage aux 100 000 soldats français morts pour la France en Indochine.

 

 

 RR                                                   Transmis par Michel Fries.

 

 

 

 

 

 

   

        Le soldat inconnu de Diên Biên Phu

                         


 

 

Anonyme pilonné au fond de la cuvette ou l'ennemi t'a encerclé,

Toi qui est cloué au sol et qui attend l'issue fatale,
Parce qu'il n'y a pas de portes  de secours,
La France entière est suspendue à ton courage
Et à celui de milliers de tes semblables.
Le terrain est sacré,la mission aussi.
Ne pas reculer,sous aucun prétexte,tel est l'ordre.
Et d'ailleurs ou reculerais-tu?
Pourquoi ta droite serait-elle plus sûre que ta gauche,
Le mètre derrière moins dangereux que celui de devant,
Quand partout volent,sifflent et éclatent balles,boulets et obus?
Tu dois tenir à tous prix,à n'importe quel prix,à celui de ta vie.
Pendant des jours encore,il te faudra rester dans ce déchaînement
destructeur démoniaque,
Avec pour tout salaire l'odeur acre de la fumée,et l'odeur fétide
des cadavres que tu n'as même pas le temps d'ensevelir.
Avec pour toute nourriture la peur,qui te ronge l'estomac et te donne la colique.
Tu es plongé dans un cycle infernal:le feu,la terre,et le sang.
La terre est mise à feu et à sang.Le feu mêle ton sang à la terre.
Manger?tu n'y pense pas.Dormir? tu n'en a pas le temps.
Tes blessures sanguinolent et suppurent.
Tu comptes les coups que tu reçois et tu es fier d'avoir à souffrir
pour la mère patrie.
Mais ton coeur te fait mal,il est serré comme dans un éteau.
Il bat à tout rompre:très fort.
A coup sûr,on l'entendrait à 100 mètres à la ronde,s'il n'y avait pas
ces maudits bombardements.
Ton coeur est triste à mourir;et en effet tu vas mourir.
Ton coeur chavire,parce que tu sais ton sacrifice inutile;mais ton devoir
te le commande.
Et toute ta vie tu as désiré ce jour suprême;et voilà qu'au lieu de la gloire
tant rêvée tu t'en vas au milieu des déceptions et des désillusions amères.
Trahi,abandonné de tous ceux qui n'ont que faire de ces pauvres fous de
Diên Biên Phu.
Mais ta conscience est nette.
Ce que tu avais à faire,tu l'as accompli jusqu'au bout,sans défaillance,
et c'est là l'essentiel.
Le soldat inconnu c'est toi.

 

le nom de l'auteur n'est pas connu pour le moment.

Repost 0
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 20:24

Le padre Jullien de Pommerol est nommé aux Antilles et  publie une lettre ouverte au ministre de la Défense.

 

Après sa dénonciation sur la  déférence de l'Armée française envers l'islam en Aghanistan,la padre s'adresse cette fois au ministre de la défense M. Gérad Longuet qui conteste l'exactitude des faits rapportés par Julien de Pommerol.

 

Lien vers l'article concerné sur notre blog :   Aumônier,Légionnaire et Parachutiste.

 

 

 


 Monsieur le Ministre, Après la publication malheureuse, sur Internet et dans la presse, de mon rapport de fin de mission en janvier dernier, j'ai délibérément choisi de garder le silence et de refuser toutes les sollicitations (articles, conférences, etc.), afin de laisser les autorités militaires et vos services travailler et enquêter dans la sérénité, attendant d'être moi-même interrogé.
 Cela me semble aujourd'hui vain, puisque vous publiez, au Journal officiel du 17 mai 2011, une réponse à la question écrite de Monsieur le député Bouchet (question n° 100539 au JO du 22/02/2011), dans laquelle vous mettez en cause l'exactitude des faits que je rapporte, sans que jamais je n'aie été entendu par ceux qui ont mené les enquêtes aboutissant à cette conclusion. Ni les autorités militaires, ni la DPSD, ni vos services, personne ! Quelle étrange façon d'enquêter…
 J'aurais pourtant pu vous préciser le sens de ma démarche. Je le fais donc ici, et publiquement, puisque mon honnêteté est maintenant mise en cause pu bliquement. Ce que je dénonce dans le rapport n'est en fait que le prolongement de ce qui se passait il y a vingt ans, lors de la guerre du Golfe. Déjà, la soumission à l'islam y est flagrante.
 Cela commence à l'arrivée au port de Yanbu (Arabie Saoudite), lorsque les soldats français débarquent des bâtiments de la Marine nationale. La police religieuse saoudienne les attend au bas de la passerelle, vérifiant, en écartant les cols de treillis, que les militaires ne portent pas de croix autour du cou ; et si c'est le cas, la croix est retirée, mise dans une enveloppe et retournée en France.
 Avant même d'arriver, des consignes incroyables ont été données : ne pas transporter de porc ou d'alcool dans ses bagages ; ne pas s'en faire envoyer dans des colis (la prévôté a même la mission sur place de le vérifier en ouvrant des colis au hasard, confisquant et détruisant les victuailles interdites par l'islam) ; ne pas arborer de croix rouges sur les véhicules sanitaires… Tout cela en dit long sur l'état d'esprit de la mission et ceci jusqu'au bout…
 Au retour, après des morts et tant de blessés, transitant par Yanbu pour partir vers la France, nos convois routiers sont obligés de faire des dizaines de kilomètres supplémentaires pour contourner notamment la ville de Zilfi, interdite aux non-musulmans. Quelle incompréhension chez nos admirables soldats qui l'acceptent, malgré tout, sans que le pouvoir politique ne s'en offusque, trouvant sans doute cela normal.
 En fait, il y eut une réaction : celle du ministre de la Défense, Monsieur Jean-Pierre Chevènement. Indigné par l'interdiction des concerts d'Eddy Mitchell prévus à Noël 1990, il annula, en guise de protestation, un entretien avec son homologue saoudien. En exprimant ses regrets, il précisa que « les chansons d'Eddy Mitchell ne menacent pas les valeurs islamiques, pas plus qu'elles ne menacent en France les valeurs chrétiennes ». Que les valeurs chrétiennes soient menacées par les consignes saoudiennes interdisant les croix, les aumôniers militaires ou les objets religieux non musulmans en général ne sembla pas gêner vraiment le ministre.
  Doit-on aussi accepter sans s'indigner, Monsieur le Ministre, le fait que les forces françaises offrent aujourd'hui en Afghanistan des tapis de prière à la gloire de l'Arabie Saoudite (avec les cimeterres et le palmier) ? Je tiens un exemplaire à votre disposition, envoyé par des soldats français lassés de tout cela.
  Doit-on accepter sans s'indigner que les forces françaises offrent une mosquée au village de Landakhel, bâtiment construit grâce à l'argent du contribuable français ? Qu'il soit imposé à des militaires féminins de se couvrir la tête au nom de l'islam ? Qu'il soit décidé par un général que tous les soldats français de sa zone mangeraient halal, qu'on organise un repas de fin de ramadan au profit des Afghans, etc. ?
  Les Saoudiens, en 1991, ne nous avaient pas imposé tout cela. N'est-il pas choquant que nos propres chefs, dans notre armée républicaine et laïque, décident de nous l'imposer en 2010 ?
  Je vous l'assure, Monsieur le Ministre : les faits que je rapporte ne sont ni 'exagérés  ni approximatifs, pour reprendre les termes utilisés à mon égard dans votre réponse à Monsieur le député Bouchet.
  Vous affirmez qu'un « militaire féminin a reçu l'ordre de se couvrir les che veux pour se protéger ». La protéger de qui, de quoi ? « Des regards d'un certain nombre d'Afghans ? », fut-il répondu à Mgr Ravel. Puisque cet ordre de se couvrir les cheveux n'est plus donné aujourd'hui, j'en déduis que les Afghans n'ont plus de regards. Marchent-ils les yeux fermés ?
  Vous écrivez que ce fut « pour remplir une mission particulière ». Tous ceux qui ont assisté à cette scène savent que ce n'est pas la réalité. Mais quelle mission particulière pourrait requérir que les féminines couvrent leur tête avec un chèche ? Et sachez qu'il ne s'agit pas que d'un seul militaire féminin. Il y eut plusieurs cas. Je tiens des photos et des témoignages à votre disposition. Peut-on justifier cela par un contexte opérationnel spécifique ? Un contexte qui serait alors propre à la France puisque les autres pays de la coalition ne demandent pas cela.
  Le fond du problème, Monsieur le Ministre, est que nous n'avons pas de consignes claires. Mgr Ravel évoque cette lacune dans son interview du 19 mai à Valeurs actuelles, à propos des « lignes directrices sur le juste et le légitime ». Notre évêque aux armées affirmait aussi le 23 février 2011 (dans la Nouvelle République) que « les chefs doivent mener une réflexion pointue afin de définir des consignes claires pour ceux qui sont sur le terrain ». Il serait temps d'avoir ces consignes. Cela fait dix ans cette année que nous sommes engagés en Afghanistan.
  Comme consigne claire, je reçois de la part d'un général un courrier, approuvé par le chef d'état-major de l'armée de terre, m'expliquant combien j'ai tort, me précisant ceci : « Une fillette au bras d'un adulte ou des femmes voilées ne sont pas en soi choquant ! Et même demander à un sous-officier féminin de se couvrir la tête pour éviter d'éventuelles convoitises ou regards déplacés peut se révéler judicieux. Cela dépend du contexte local. » Je me souviens, Monsieur le Ministre, des larmes des femmes afghanes voyant nos militaires féminins vivre normalement”, sans le joug du voile. Je ne peux alors m'empêcher de penser que ce général est gravement décalé.
  Mon interprétation des faits serait, selon votre réponse, en « total décalage » avec « la finalité de l'engagement opérationnel de la France en Afghanistan ». Mais si je me réfère à ce que disait en 2008 le chef de l'État, chef des armées, le président Nicolas Sarkozy, qui est vraiment en décalage ? N'expliquait-il pas que nous étions aussi en Afghanistan pour, qu'un jour, les femmes afghanes n'aient plus à porter la burqa ? C'est bien l'ordre d'imposer le voile à nos féminines qui me semble « en total décalage avec la finalité de l'engagement opérationnel de la France en Afghanistan ».
 Jusqu'à quand, Monsieur le Ministre, resterons-nous dans le flou et laisserons-nous tant d'amertume dans le coeur de nos soldats qui remplissent, malgré tout, si excellemment leur mission sur ce théâtre si difficile ? Me tenant à votre entière disposition si vous souhaitez m'entendre sur ces sujets, je vous prie d'agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de ma haute considération.


Pour plus d'informations voir le site de Valeurs actuelles sur les liens suivants:(les liens sont parfois volatiles donc si vous désirez garder ces informations imprimez les ou gardez les en mémoire sur votre ordinateur)

 

-Valeur actuelle:lettre ouverte au ministre de la Défense:   link

 

-Valeur actuelle:Entretien avec Mgr Ravel:   link

 

-Valeur actuelle:le rapport intégral du père de Pommerol:   link

Repost 0
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 07:37

Airbus Military a donné le feu vert pour le lancement de la production en série de l’A400M Grizzly Ce lancement signifie que la production en série va commencer en 2012 pour atteindre une cadence de production de 2,5 appareils par mois en 2015.
Le programme A400M totalise 174 commandes fermes de huit clients. L’appareil devrait  obtenir la certification civile d’ici la fin de l’année et le premier exemplaire devrait être livré à la France fin 2012 ou début 2013.

Airbus-militaire-A400M.jpg

 

Pour plus d'information voir le site aeroweb-fr.net           link

 

Ci dessous:3 fichiers au format pps avec images et infos sur cet appareil.(patientez un peu durant le téléchargement).


transmis par Walter Bibaut UNP Normandie

 

le A 400 M le A 400 M 

lesmusclesdelA400M lesmusclesdelA400M

 

transmis par Marie Claire Weller UNP Thionville 

 

AIRBUS MILITAIRE A4 KIRUNA 2011 JP.M AIRBUS MILITAIRE A4 KIRUNA 2011 JP.M

Repost 0
Published by union nationale des parachutistes de thionville - dans Textes-Divers-Armée-Nation
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 18:14

Comme il nous est maintenant possible d'utiliser des fichiers pps,nous en mettrons ici quelques uns,avec modération.

 

Si vous êtes débutant:

-un clic sur le lien

-dans la fenêtre qui s'ouvre:cochez ouvrir avec(pour regarder) ou enregistrer le fichier -un clic sur OK-patienter durant le téléchargement.

 

(transmis par Walter Bibaut UNP Normandie)

un clic sur ce lien:    Afghanistan1 

 

Repost 0
Published by union nationale des parachutistes de thionville - dans Textes-Divers-Armée-Nation
commenter cet article
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 07:54

 

Texte du colonel Patrick Collet.

 

 

Bevet_Parachutiste_Militaire-c43cf.jpgCe texte nous a été envoyé en format pdf,inutilisable sur le blog.Nous le mettons en ligne sous un format différent,à titre d'essai,en souhaitant que chacun puisse le lire-Veuillez nous faire savoir si vous avez des difficultés pour l'ouvrir-

 


                                                                         un clic sur le lien ci-dessous.

 

                                                                                        EP EP

Repost 0
Published by union nationale des parachutistes de thionville - dans Textes-Divers-Armée-Nation
commenter cet article
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 08:29

Transmis par Michel Fries UNP Thionville 2°BCCP.Merci à lui.

 

 brevet-IA-001.jpg

Repost 0
Published by union nationale des parachutistes de thionville - dans Textes-Divers-Armée-Nation
commenter cet article
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 10:45

Copie de document transmis par Michel Fries-UNP Thionville-2°BCCP.

 

Unité concernée 11°DP  (1971/1999)


codepara

Repost 0
Published by union nationale des parachutistes de thionville - dans Textes-Divers-Armée-Nation
commenter cet article

Présentation

  • : blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • : Blog créé initialement pour faire connaitre la section de Thionville,s'est étendu à des sections et amicales de la région et d'ailleurs.
  • Contact

Recherche