Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 17:31

Cette carte de voeux est transmise par Midom Blanc de la section UNP du Gers

 

2011-2012-Voeux-UNP-section-du-Gers.jpg

Repost 0
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 08:16

 

                                                         Jeudi 24 novembre 2011

                                    Visite des Régiments Parachutistes de Tarbes

   

 

 

 

Le 24 novembre 2011, Guy FARTEK, responsable régional  de l’U.N.P. Midi-Pyrénées  a organisé une visite du 35°R.A.P. et du 1°R.H.P. de TARBES.

Ces visites se sont déroulées sous la haute autorité du général Christian PIQUEMAL  ainsi que celle de  notre parrain, le général André MENGELLE.

Notre président Gérard WENNER ainsi que notre trésorier Gilbert TRUILHE ont veillé au « grain » afin d’assurer un fonctionnement optimal de cette journée.

Ces visites se sont déroulées en deux temps sous un soleil radieux et avec une forte participation de l’U.N.P. 320.

 

 

2011-UNP Gers visite 35°RAP et 1°RHP (93)Le matin : Accueil au 35°R.A.P. quartier SOULT avec café et croissants.

Présentation du Régiment  par le commandant en second, le Lieutenant-colonel SMAGGHE, le chef de corps étant retenu à Bordeaux.

Démonstrations de matériels et de savoir-faire des cadres et des artilleurs parachutistes.

ð     Et pendant ce temps nos épouses étaient invitées à  flâner au marché Marcadieu.

Repas au self du para à la chaîne : au menu, moules– frites pour tout le monde.

Remise de cadeaux aux autorités du régiment.

 

2011-UNP Gers visite 35°RAP et 1°RHP (67)L’après-midi : Déplacement et accueil au 1°R.H.P. quartier SOULT.

Présentation du Régiment par le commandant en second, le Lieutenant-colonel DE LA ROQUE, pour les mêmes raisons que le matin.

Remise de cadeaux aux autorités du régiment.

ð     Et pendant ce temps nos épouses étaient invitées à visiter la ville de TARBES.

Démonstrations de matériels et de savoir-faire des cadres et des hussards parachutistes.

Visite de la  salle d’honneur des BERCHENY et pot de rafraichissement offert par le Régiment.

Cette journée a été très enrichissante et instructive, le matériel ayant fort évolué depuis notre « départ » de nos régiments respectifs.

Nous remercions chaleureusement les autorités et tous les personnels du 35° R.A.P. et du 1° R.H.P. pour leur accueil, leur professionnalisme et leur remarquable organisation.


Et par Saint-Michel, vive les paras.

 

Les visites en images:

2011-UNP Gers visite 35°RAP et 1°RHP (68)

 

2011-UNP Gers visite 35°RAP et 1°RHP (69)

 

2011-UNP Gers visite 35°RAP et 1°RHP (45)

 

2011-UNP Gers visite 35°RAP et 1°RHP (46)

 

2011-UNP Gers visite 35°RAP et 1°RHP (49)

 

2011-UNP Gers visite 35°RAP et 1°RHP (50)

 

2011-UNP Gers visite 35°RAP et 1°RHP (63)

 

2011-UNP Gers visite 35°RAP et 1°RHP (83)

 

2011-UNP Gers visite 35°RAP et 1°RHP (56)

 

2011-UNP Gers visite 35°RAP et 1°RHP (77)

 

2011-UNP Gers visite 35°RAP et 1°RHP (71)

 

2011-UNP Gers visite 35°RAP et 1°RHP (73)

 

2011-UNP Gers visite 35°RAP et 1°RHP (75)

 

2011-UNP Gers visite 35°RAP et 1°RHP (81)

 

2011-UNP Gers visite 35°RAP et 1°RHP (94)

 


54 images à voir de cette journée sur l'album section: Section-du-Gers-General-Mengelle Section-du-Gers-General-Mengelle

 


Photos et Article de Richard BLANC.

 

 

Repost 0
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 12:02

Les photos sont de Madame Brigitte MAURENS.

Les articles de Richard BLANC.

 

 

Hommage aux Tirailleurs sénégalais

Lectoure  - Samedi 19 novembre 2011

 

 

2011-Hommage aux Tirailleurs Sénégalais (3)

 

C’est en fin de matinée et sous un soleil radieux que deux cars sont arrivés de Bordeaux composés des membres de l'Association des Travailleurs Sénégalais et de leurs familles ainsi que du représentant du consul du Sénégal, Monsieur MALIK.


Attendus pour leur dixième visite annuelle par les anciens combattants et des délégations de personnalités, ils sont venus se recueillir au Carré militaire de Lectoure qui abrite de nombreuses tombes de Tirailleurs Sénégalais issus de toute l'Afrique.


La cérémonie était dirigée par le général Eric BOSS, président du comité de Lomagne du Souvenir Français et réunissait aux côtés du maire Gérard DUCLOS et des conseillers municipaux, le conseiller général Georges COURTES, Jean-Paul LACOUTURE directeur du cabinet du préfet du Gers, le Président Gérard WENNER et des membres de l'Association de l’Union des Parachutistes du Gers ainsi que des anciens combattants, des représentants de la gendarmerie et de l'Association France-Casamance.


Après les honneurs rendus aux drapeaux, Gérard DUCLOS a rappelé la genèse de la remise en état du cimetière militaire décidée par son père Robert DUCLOS et réalisée par les anciens combattants avec successivement l'aide de la municipalité de Robert CASTAING, puis de la sienne et celle du Souvenir français. Jean-Paul LACOUTURE a salué la volonté d'associer les jeunes au devoir de mémoire.

Monsieur MALIK a rendu hommage aux efforts faits par les Lectourois pour honorer la mémoire des soldats africains pour lesquels il a rappelé l'injustice du gel des pensions.

Des gerbes ont été déposées au pied du monument à la gloire des Tirailleurs Sénégalais des 141e et 84e B.T.S. et les 73 noms de ces braves morts pour la France ont été lus un par un.

Un apéritif offert par la municipalité de LECTOURE a conclu cette journée empreinte de recueillement et de souvenirs suivi du traditionnel repas réunissant Lectourois et Sénégalais.

 

« … Et de ce sang qui coule, aurai tu oublié ? Qu’à travers ces guerres, pour toi en fiers soldats ils sont tombés. ». Extrait d’un poème de Marie Quilichini.

 

 

 

Image00001.jpg

 

2011-Hommage aux Tirailleurs Sénégalais (1)

 

2011-Hommage aux Tirailleurs Sénégalais (5)

 

2011-Hommage aux Tirailleurs Sénégalais (11)

 

2011-Hommage aux Tirailleurs Sénégalais (2)

 

2011-Hommage aux Tirailleurs Sénégalais (6)

 

2011-Hommage aux Tirailleurs Sénégalais (8)

 

HISTORIQUE

 

LES FAITS ET LES CHIFFRES

 

PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

 La contribution globale de colonies à l’effort de guerre français pour la 1ère Guerre Mondiale (1914-1918) s’est élevée à 555.491 soldats, dont 78.116 ont été tués et 183.903 affectés à l’arrière à l’effort de guerre économique en vue de compenser l’enrôlement de soldats français sur le front (1). L’Algérie, à elle seule, a fourni 173.000 combattants musulmans, dont 23.000 ont été tués, et 76.000 travailleurs ont participé à l’effort de guerre, en remplacement des soldats français partis au front. La contribution totale des trois pays du Maghreb (Algérie, Tunisie, Maroc) s’est élevée à 256.778 soldats, 26.543 tués et 129.368 travailleurs. L’Afrique noire (Afrique occidentale et Afrique équatoriale) a, pour sa part, offert 164.000 combattants dont 33.320 tués, l’Indochine 43.430combattants et 1.123 tués), L’Ile de la Réunion 14.423 combattants et 3.OOO tués, Guyane-Antilles (23.OOO combattants, 2037 Tués).

 

SECONDE GUERRE MONDIALE

Pour la Deuxième Guerre mondiale (1939-1945): La première armée d’Afrique qui débarqua en Provence (sud de la France), le 15 août 1944, avait permis d'ouvrir un deuxième front en France après le débarquement du 6 juin 1944 en Normandie. Cette armée de 400.000 hommes, comptait 173 000 arabes et africains dans ses rangs. De juin 1940 à mai 1945, cinquante cinq (55 000) Algériens, Marocains, Tunisiens et combattants d'Afrique noire furent tués. 25 000 d'entre eux servaient dans les rangs de l'armée d'Afrique.

Durant la campagne d’Italie, marquée par la célèbre bataille de Monte Cassino, qui fit sauter le verrou vers Rome, et, à ce titre, célébrer comme la grande victoire française de la II me guerre mondiale, sur les 6.255 soldats français tués, 4.000, soit les deux étaient originaires du Maghreb et parmi les 23.5000 blessés, 15.600, soit le tiers étaient du Maghreb. Ahmad Ben Bella, un des futurs chefs de file de la guerre d’indépendance algérienne et premier président de l’Algérie indépendante figurait parmi les blessés de la bataille de Monte Cassino. Il en est de même de la campagne d’Allemagne, sur les 9.237 tués, 3.620 étaient des enrôlés du Maghreb, et sur les 34.714 blessés, 16.531 étaient Maghrébins.

 

 

 

LES TIRAILLEURS SENEGALAIS

 

Les tirailleurs sénégalais sont des troupes d'infanterie coloniale recrutées en Afrique subsaharienne. Les premiers soldats noirs à servir la France sont d'anciens esclaves de confiance, les "laptots", recrutés, au XVIIIe siècle, pour assurer la sécurité des navires de la Compagnie générale des Indes qui commerce avec l'Afrique.

 Le corps des tirailleurs sénégalais est créé, en 1857, par un décret de Napoléon III. De cette date à leur suppression, dans les années 1960, les tirailleurs participent à toutes les campagnes coloniales menées par la France. Ils combattent en Afrique noire à la fin du XIXe siècle et 150 d'entre eux participent notamment à la mission Marchand (1896-1899), expédition française sur le Nil pour y contester l'hégémonie britannique. Ils interviennent encore au Maroc (1912-1934).

 Les tirailleurs sénégalais jouent un rôle actif dans la défense ou la reconquête du territoire national lors des deux conflits mondiaux. Entre 1914 et 1918, sur les 161 250 tirailleurs recrutés, 134 000 interviennent sur différents théâtres d'opération, notamment aux Dardanelles et sur le front de France, à Verdun ou sur la Somme (1916), sur l'Aisne en 1917, tandis que les autres servent outre-mer comme troupe de souveraineté. Durant la Seconde Guerre mondiale, ils participent aussi bien à la bataille de France, en 1940, qu'à l'ensemble des combats menés par la France Libre, intervenant notamment au Gabon (1940), à Bir-Hakeim (1942) ou encore débarquant en Provence avec la 1re armée (1944).

 

Article des ressources et lien : http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/page/affichecitoyennete.php?idLang=fr&idCitoyen=22 

 

 

LE CARRE MILITAIRE DES TIRAILLEURS SENEGALAIS DE LECTOURE

2011-Hommage-aux-Tirailleurs-Senegalais-carre-militaire-.jpg 

 

Un monument du 141ème BTS a été élevé et il est dominé par un mât où flotte le drapeau français, hommage au sacrifice des 73 braves morts pour la France et la Liberté.

 

Article des ressource et lien : http://www.lectoure.fr/cimetieres.html 

 

Qui étaient ces Tirailleurs Sénégalais qui ont combattu et qui ont en nombre, sacrifié leur vie pour notre pays ?

Le nom des « Tirailleurs Sénégalais » remonte à 1857 lorsque le premier bataillon est créé à Saint-Louis du Sénégal. De cette unité, vont découler toutes celles de l'Afrique noire francophone qui conserveront cette appellation bien qu'il n'y ait rien de commun entre l'Africain originaire de Dakar, du Dahomey, de la Guinée, du Tchad ou du Gabon...

Pourquoi des Tirailleurs Sénégalais à Lectoure ?

Alors que depuis le début de la Grande Guerre, les unités de Tirailleurs Sénégalais par leur engagement et leur vaillance inspirent respect aux Alliés et crainte à leurs ennemis, les pertes qu'ils subissent amènent le commandement à faire venir des territoires africains, des contingents prêts à combler leurs rangs. En 1918, des lieux de stationnements sont crées dans le Sud-ouest pour permettre aux nouvelles recrues de s'acclimater avant de monter au front.

Deux Bataillons de Tirailleurs Sénégalais (BTS) seront implantés à Lectoure. Les travaux d'infrastructure sont entrepris par des travailleurs Annamites puis par le 13ème Bataillon Malgache et le 84ème bataillon de Tirailleurs Sénégalais.

En septembre 1918, le 84ème BTS est dissous et le 141ème est créé. En février 1919, le commandement décide d'abandonner le site de Lectoure. Les compagnies escortées jusqu'à la gare par les élus et la population Lectouroise quittent la garnison mais les malades restent en traitement à l'Hôpital Bénévole n°64 bis. Le 141ème BTS est dissous le 1er avril 1919.

 

Création du carré militaire des Tirailleurs Sénégalais

De 1918 à 1919, 73 tirailleurs seront enterrés au Cimetière Saint-Esprit. Le premier inhumé fut Koinenga BEIDARY du 141ème BTS le 1er août 1918, le dernier inhumé fut le caporal Lene PEBE du 141ème le 27 août 1919.

Jusqu'en 1935, le cimetière est plus ou moins entretenu. Une restauration est entreprise en 1935 mais au cours de la Seconde Guerre Mondiale, le cimetière tombe dans l'oubli. Il faut attendre 1950 pour que le comité du Souvenir Français de Lectoure, avec l'aide des Anciens Combattants et Prisonniers de Guerre, assume la remise en état de ce Carré. Plus récemment, une rénovation complète a été menée à bien : d'abord en 2001 puis en 2006. Le Carré Militaire de Lectoure comporte 73 tombes : 4 du 84ème BTS et 69 du 141ème BTS.

La répartition par pays est la suivante :

  • République Centre Africaine (Bangui) : 1
  • Congo : 6
  • Côte d'Ivoire : 16
  • Dahomey : 9
  • Guinée : 4
  • Haut Sénégal Niger : 6
  • Sénégal : 3
  • Soudan : 4
  • Origine ethnique inconnue : 14

 

Si vos pas vous dirigent vers Lectoure, passez au cimetière du Saint-Esprit, vous y verrez un Carré Militaire particulièrement émouvant dans un cadre magnifique. Vous pourrez méditer cette devise du Souvenir Français

« A nous le souvenir, à eux l'immortalité. »

 

Autres Liens sur le sujet :

http://www.ladepeche.fr/article/2011/11/22/1220944-lectoure-les-tirailleurs-senegalais-en-visite.html 

http://sdonac32.pagesperso-orange.fr/poilu.htm 

 

 

 

les images sont sur l'album :    Section-du-Gers-General-Mengelle Section-du-Gers-General-Mengelle

Repost 0
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 07:54

                                          Samedi 25 juin 2011


                           Méchoui des paras du Gers à LAVARDENS

 

2011-juin le méchoui de la section (1)C’est dans le cadre enchanteur de la propriété de notre trésorier Gilbert TRUILHE que s’est déroulé le traditionnel « méchoui » des paras de l’U.N.P. section Gers et de leurs amis.

Une tente, installée par la municipalité de LAVARDENS, nous a permis de nous abriter d’un soleil de plomb. La section remercie d’ailleurs le Maire de la commune, Monsieur Jean-Pierre MOTHE, pour ce prêt et pour sa présence.

C’est donc dans une ambiance familiale que nous avons passé une excellente journée qui a débuté par un levé des couleurs suivi de la traditionnelle photo de «famille» et du méchoui proprement dit.

Etaient présents : notre parrain le Général MENGELLE, les anciens  parachutistes, leurs amis et leur famille et bien sur Gérard WENNER, notre Président de section et Secrétaire général adjoint national qui a déclaré à cette occasion: « C’est la convivialité des parachutistes. Depuis quelques années, nous faisons un méchoui pour se retrouver un peu avant les vacances et passer aux choses sérieuses, la préparation de la Saint-Michel qui aura lieu cette année à VIC-FEZENSAC ».


Et par Saint-Michel, vive les paras.


« Le para n'est pas un héros, il est para, ce qui ne veut pas dire la même chose ». (Erwan BERGOT)


PS : Les moutons, préparés la veille avec bienveillance par nos amis Vincent MARTINEZ et Jean pierre DIANA, étaient tout simplement délicieux.

 

Les images qui suivent et l'article sont de Richard Blanc:

2011-juin le méchoui de la section (6)

 

2011-juin le méchoui de la section (2)

 

2011-juin le méchoui de la section (12)

 

2011-juin le méchoui de la section (8)

 

2011-juin le méchoui de la section (10)

 

2011-juin le méchoui de la section (11)

 

2011-juin le méchoui de la section (5)

 

Vous retrouverez ces images et quelques autres sur l'album de la section: Section-du-Gers-General-Mengelle Section-du-Gers-General-Mengelle

Repost 0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 11:02

 

 

                                                               Samedi 24 Septembre 2011

                                  SAINT-MICHEL "arrosée" à VIC-FEZENSAC

 

Fidèles à leur traditions, les anciens parachutistes adhérents de la section 320 de l'Union Nationale des Parachutistes du GERS se sont réunis  le samedi 24 septembre 2011 à VIC-FEZENSAC en présence de leur parrain le Général André MENGELLE et du président Gérard WENNER.

Ils étaient accompagnés dans leur démarche par les autorités gersoises : le sous-préfet Dominique GILLES - petit fils du Général GILLES - représentant le préfet du Gers, l'adjointe au maire Colette DUPOUY, la conseillère régionale Fatma ADDA et le conseiller général Robert FRAIRET.

Après un rassemblement devant l'église, le président a accueilli les autorités, les porte-drapeaux  et les associations présentes. La messe a été célébrée par l'abbé LAGOUANELLE, curé de VIC-FEZENSAC, animée par la chorale et l’organiste para Louis SCATTOLON, sans oublier la lecture de la prière du para.

2011-Saint Michel section Général Mengelle 3

 

2011-Saint Michel section Général Mengelle 4

 

2011-Saint Michel section Général Mengelle 9

 

2011-Saint Michel section Général Mengelle 11

Un dépôt de gerbes a ensuite été effectué au monument aux morts où le président Gérard WENNER a lu le message du président national le Général Ch. PIQUEMAL.

2011-Saint Michel section Général Mengelle 16

 

2011-Saint Michel section Général Mengelle 18

 

2011-Saint Michel section Général Mengelle 25

 

2011-Saint Michel section Général Mengelle 27

 

2011-Saint Michel section Général Mengelle 28

 

2011-Saint Michel section Général Mengelle 31

Le cérémonial s'étant  déroulé sous une pluie battante, le vin d'honneur offert par la municipalité nous a permis de nous réconforter. Notre Président a effectué une remise de cadeaux aux autorités pour les remercier de leur accueil et fidélité.

2011-Saint Michel section Général Mengelle 32

 

2011-Saint Michel section Général Mengelle 35

 

2011-Saint Michel section Général Mengelle 34

 

2011-Saint Michel section Général Mengelle 36

Cette excellente journée s'est clôturée par le repas traditionnel de cohésion où les chants paras, entrainés par nos amis Légionnaires, ont étés mis à l'honneur.

 

2011-Saint Michel section Général Mengelle 40

La convivialité de cette journée "arrosée" nous a ainsi fait oublier le mauvais temps.

2011-Saint Michel section Général Mengelle 46

 

2011-Saint Michel section Général Mengelle 47


                                    Et par Saint-Michel, vive les paras.

                   "Le  para ne va pas au ciel, il y retourne." (Erwen BERGOT)

 

Les photos sont de Madame Brigitte BAURENS que nous remercions chaleureusement.

 

Image de présentation et article de Richard BLANC.

D'autres images à voir sur l'album section:   Section-du-Gers-General-Mengelle Section-du-Gers-General-Mengelle
 

 

 

                                                                

 

 

Repost 0
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 17:08

http://www.wikio.fr

  L'information et les photos sont de Jean Claude Houlne.

 

 

La section du Gers,(section 320), présidée par Gerard Wenner ancien secrétaire de la section de Thionville sous la présidence de Jean Claude Houlne  porte son nom depuis le 12 septembre 2010.



Sur les photos vous reconnaitrez,entre-autres Madame Genevieve de Galard, le Général Mengelle,le Général Piquemal,Gerard Wenner  Président de la section du Gers...

 

 

2010-la section prend nom Gal-Mengelle- (10)

 

2010-la section prend nom Gal-Mengelle- (15)

 

2010-la section prend nom Gal-Mengelle- (17)

 

2010-la section prend nom Gal-Mengelle- (5)

 

2010-la section prend nom Gal-Mengelle- (8)

 

2010-la section prend nom Gal-Mengelle- (7)

 

 

Article  du 21-février 2010  paru dans La Dépeche.fr

L'Union nationale des parachutistes compte environ 10.000 adhérents, tous parachutistes militaires, répartis sur 130 sections. La section du Gers, avec son président, Gérard Wenner, qui est également secrétaire adjoint national, s'est réunie dernièrement à l'hôtel des Thermes, à Castéra-Verduzan, pour y tenir son assemblée générale. Dès 10 h 30, alors que les épouses visitaient l'établissement thermal et le casino, les membres de la section se sont retrouvés pour aborder les différents points de la réunion (présentation du bilan financier et des rapports d'activités de l'année écoulée). Pour 2010, la section participera au congrès annuel de l'UNP (Union nationale des parachutistes) à Aubagne, durant le week-end de l'Ascension. Egalement cette année, un changement est prévu au niveau de la section du Gers. En effet, jusqu'à maintenant, cette section ne portait pas de nom, mais un numéro. Il a donc été décidé que dorénavant, elle s'appellerait « Section du Gers-Général André Mengelle », pour honorer le général André Mengelle, Auscitain, qui a commencé sa carrière en Indochine. Actuellement âgé de 76 ans, André Mengelle est également Grand-Croix de la Légion d'honneur. L'assemblée générale s'est terminée aux environs de midi autour d'un apéritif, suivi d'un repas.

 

Lien vers l'article concerné:  link

 

Lien vers l'album de la section:  Section-du-Gers-General-Mengelle Section-du-Gers-General-Mengelle

Repost 0
Published by union nationale des parachutistes de thionville - dans Section du Gers section Général Mengelle
commenter cet article
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 11:41

Vous êtes dans la partie réservée à la section de l'Union Nationale des Parachutistes du Gers-section Général Mengelle. 

Image section 320

Noms et adresses des personnes à contacter en cas d’une éventuelle adhésion :

 

   Président: Gérard WENNER. Cap du Bosc. 32430 SAINT-GEORGES.

   Tél.: 05.62.06.94.54. Email : andree.wenner@wanadoo.fr


   Trésorier: Gilbert TRUILHE. Lenclos. 32360 LAVARDENS.

   Tél.: 05.62.64.52.08.


    Secrétaire: Richard BLANC.  tél. : 05.62.28.50.02.

   Email : midom.blanc@orange.fr

 

 

 

   Membres du bureau de la section 320 du Gers "Général André MENGELLE" :

 

Gerard Wenner

 

 

 

 

-Président et Secrétaire général adjoint national : Gérard WENNER
 

- Trésorier : Gilbert TRUILHE

- Secrétaire : Richard BLANC


- Porte-drapeaux: Gibert SEDZE et Christian SCHWANKE

 

 

 

 Lien vers l'album section:   Section-du-Gers-General-Mengelle Section-du-Gers-General-Mengelle

Repost 0

Présentation

  • : blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • : Blog créé initialement pour faire connaitre la section de Thionville,s'est étendu à des sections et amicales de la région et d'ailleurs.
  • Contact

Recherche