Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 20:57

b                 AVRIL

Assemblée Générale des Médaillés Militaires au Val Marie de THIONVILLE

Le samedi 6 à THIONVILLE

Fermeture du foyer du para en raison de la réunion du bureau de la section UNP

Le dimanche 7 Avril à HAGUENAU

Assemblée Générale de la section locale et repas de cohésion

Le mardi 9 avril à St DIZIER

Assemblée général de l’Association BAGEEHRA

Le jeudi 11 Avril  à THIONVILLE (MESS de Garnison de THIONVILLE

Assemblée Générale Régionale  des Présidents des sections d’Alsace Moselle.

- Accueil des participants et collation de petit déjeuner (sur invitations)

- Présentation des bilans de chacune des 9 sections.

- Questions et remarques du Bureau national

- Allocutions des personnalités puis du Président National

- Remises des médailles du mérite UNP à 5 de nos membres.

- verre de l’amitié

- Repas de cohésion accompagné de chants paras cher à notre Président.

Le 21 à  HAYANGE  

Commémoration du 150ème anniversaire du combat de CAMERONE

- à 10h45 rassemblement devant le monument aux morts

  (Possibilité de repas à 25€ sur réservation chez M. SCHOUG  jean marie

  tél: 03 82 52 18 12 ou 06 37 23 92 61

Le samedi  27 à Metzervisse, Journée d’Hommage aux Déportés

17h30 office religieux suivi de la cérémonie au monument aux morts. Puis en cortège direction de la salle des fêtes pour le verre de l’amitié

Le dimanche 28 à :

11h00 THIONVILLE  Journée Nationale d’Hommage aux Déportés place Claude ARNOULT

 9h45   TERVILLE  Rassemblement au monument aux morts du cimetière

 10h30 HAYANGE   Rassemblement devant l’hôtel de ville

             YUTZ

                       Autres villes et villages au libre choix des adhérents

 MAI

ORGANISATION par les  Paras- Cdos de BRUXELLES

** Le  mai WAGENINGEN Départ à 9 heures lieu à préciser

Le mardi  7 mai   à Metzervisse à 18H 

Commémoration du 59ème anniversaire de DIEN BIEN PHU

Repas de cohésion sur réservation au P’tit. Bistrot Prix 20€

 

Le mercredi 8 mai 

THIONVILLE :

10h00 Place de la Liberté

Revue des troupes, des porte-drapeaux, du corps et de la musique des sapeurs-pompiers,remise de décorations,défilé

11h00 Place Claude Arnoult

Cérémonie du souvenir, dépôts de gerbes, participation du conseil municipal des enfants

TERVILLE :

10h15  Rassemblement au monument aux morts du cimetière de la ville

Cérémonie et dépôts de gerbes, défilé pour rejoindre la salle des fêtes pour le verre de l’amitié

YUTZ :

10h45  Avenue des Nations 

Cérémonie et dépôts de gerbes au monument aux morts, devant église saint Nicolas

11h00  Rue de l’Ancienne Mairie

Cérémonie du souvenir devant monument aux morts, passage en revue des troupes, remise de médailles, allocutions, dépôt de gerbes, défilé en direction de la MJC pour le verre de l’amitié.

HAYANGE :

10h30  Rassemblement devant l’hôtel de ville

Cortège vers le monument aux morts de la ville, allocutions et dépôts de gerbes, puis retour vers la salle Molitor pour le verre de l’amitié

Autres villes et villages : suivant disponibilité et au libre choix des adhérents.

 8 mai à SENEFFE (Belgique)

**Commémoration patriotique par la ville

Le vendredi 24 à METZ Chambière (11h30)

Inauguration  du nouveau foyer des Anciens de la Livraison par Air

Le samedi 24 à DIECKIRCH

Marche organisée par les militaire luxembourgeois (10, 20, ou 40 Km)

Le dimanche 25 à DIECKICH

**Marche organisée par les militaires luxembourgeois (diplôme et médaille)

**Organisé par la section UNP 571 Général BIGEARD de Metz Montigny

Hommage au Général PATTON à la nécropole militaire luxembourgeoise

Les 29, 30, 31 et 1er juin à PAU     Congrès National du Cinquantenaire de, l’UNP

(Une délégation  de 29 personnes y participera, voyage en autocar, retour le 2 juin)

JUIN

Le samedi 8  à HAYANGE

Journée nationale d’Hommage aux morts pour la France en Indochine

Le samedi 8  à THIONVILLE

Portes ouvertes au quartier Jeanne d’Arc du 40ème Régiment de Transmission

Le dimanche 9  à DISTROFF

Journée grillade organisée par le Groupement des Porte-drapeaux de Thionville

                          à THIONVILLE

Portes ouvertes au quartier Jeanne d’Arc du 40ème régiment de Transmission

                           à SARREGUEMINES

Journée de Tir organisée par la section UNP locale + restauration +Diplômes

Le mardi 18  à THIONVILLE

Commémoration de l’appel du Général DE GAULLE

Le Dimanche  23  à DISTROFF, MECHOUI de la section au parc de la Gloriette

 Peut être un concours de pétanque en matinée

 Vendredi 28 Marche les Dames (Belgique)

**de 10h à 17h  Porte ouvertes à la Citadelle de cdos paras Belges

JUILLET

Les vendredi 5 et samedi 6 à SARREGUEMINES

Journées Bivouacs de la section UNP locale.

Le samedi 13  à  TERVILLE

   h       Cérémonie de la Fête nationale

Le dimanche 14  Cérémonie de la Fête Nationale à :

…h….  THIONVILLE 

…h….  YUTZ

Dans chaque villes et villages au libre choix des adhérents.

Le mardi 16  à THIONVILLE

Commémoration de l’anniversaire de la Rafle du Vel d’Hiv

 

Dimanche 21  WAVRE (Belgique)

**Cérémonie de la Fête Nationale Belge.

Repas de cohésion à la Base de l’OTAN à BRUXELLES

AOUT

 Dimanche 11 à  ARQUENNES (Belgique)

**Journée Barbecue de la section des Amis Paras Cdos Vrienden de BRUXELLES

Le samedi 31 à  CHARENCY-VEZIN Organisé par la Régionale de l’ANPCV d’ARLON

Cérémonie aux monuments aux morts de la ville et de la Ferme de la Presle

Après-midi barbecue, pêche et danse au plan d’eau de Charency Vezin

SEPTEMBRE

Le dimanche 15 à  CATTENOM

Journée du souvenir Français (office religieux, puis cérémonie au monument aux morts.

Le mercredi 25 à  UCKANGE

Journée Nationale d’Hommage aux Harkis

OCTOBRE

Le samedi 5 à  PARIS

Saint Michel Nationale avec défilé sur les Champs Elysées.

Le dimanche 6 à  FLORANGE

Saint Michel de la section avec office religieux, défilé, cérémonie au monument aux morts, puis salle du complexe de Bétange, verre de l’amitié et repas dansant sur réservation ouvert à tous.

Le dimanche 13 à Terville

Célébration de saint Denis, patron des porte-drapeaux

NOVEMBRE

Le lundi 11 à :

……… TERVILLE        Commémoration de l’Armistice de fin de la guerre 1914/1918

……… THIONVILLE        ‘’                                     ‘’                               ‘’              ‘’

……….YUTZ                       ‘’                                       ‘’                              ‘’              ‘’

……….Autres villes et villages  au libre choix des adhérents.

DECEMBRE

Le jeudi 5 à :

Journée Nationale d’Hommage aux morts des guerres d’Algérie, de Tunisie et du Maroc


Année 2014

  En Janvier     Assemblée générale de la section à METZERVISSE

  En  Mai  ou Juin  à TERVILLE  1ère cérémonie officielle du nouveau président

(DIEN BIEN PHU ou Hommage aux morts en Indochine)

  Le dimanche 23 ou 7 Octobre             Saint-michel     à   FAMECK

Année 2015

               Saint-michel   à METZERVISSE
Repost 0
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 15:16

DATES CONFIRMEES  pour  2013

Dimanche  20 janvier à TERVILLE, salle ‘’Le 112

Assemblée Générale de la section, repas de cohésion

Dimanche  27 janvier à STRASBOURG

Assemblée générale de la section et repas de cohésion

Le jeudi 11 Avril  à THIONVILLE (MESS de Garnison de THIONVILLE)

Assemblée Générale Régionale des sections d’Alsace Moselle.

- Accueil des participants et collation de petit déjeuner (sur invitations)

- Présentation des bilans de chacune des 9 sections.

- Questions et remarques du Bureau national

- Allocutions des personnalités puis du Président National

- Remises des médailles du mérite UNP à 5 de nos membres.

- verre de l’amitié

- Repas de cohésion accompagné de chants paras cher à notre Président.


Le samedi  27Avril à Metzervisse, journée d’hommage aux déportés


Le mercredi  7 mai   à Metzervisse  en soirée     DIEN BIEN PHU

 Repas de cohésion au restaurant possible.


Les 29, 30, 31mai et 1er juin à PAU     Congrès National du Cinquantenaire de, l’UNP

(Une délégation  de 29 personnes y participera, voyage en autocar, retour le 2 juin)


Le Dimanche  23 juin à DISTROFF, MECHOUI de la section au parc de la Gloriette

 Peut être un concours de pétanque en matinée


Le dimanche 6 Octobre à FLORANGE   Fête de la saint Michel de la section

 Office religieux, dépôts de gerbes, verre de l’amitié et repas de cohésion.

 

Année 2014

 En Janvier     Assemblée générale de la section à METZERVISSE

 

 Le dimanche 23 septembre ou  7Octobre             Saint-michel     à   FAMECK

 

Année 2015

 

Saint-michel   à METZERVISSE

Repost 0
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 21:01

                                        

 

Jacques MASSU est né à Châlons en Champagne le 5 mai 1908, arrière petit neveu du Maréchal Ney, il était issu d'une famille d'officiers militaires, depuis une dizaine de générations. Après des études très brillantes au Lycée Saint Louis à Paris, puis au Prytanée national militaire, il entre à l'Ecole militaire de Saint Cyr, d'où il ressort sous-lieutenant (promotion Maréchal Foch) en 1930, il entame immédiatement sa carrière militaire, en tant qu'officier d'Infanterie coloniale, au Maroc, au Togo et au tchad.

Il est capitaine en AEF, à la tête de la 3ème compagnie de tirailleurs sénégalais du Tchad, en juin 1940 lorsqu'il répond à l'appel du 18 juin du Général De Gaulle, il rejoint immédiatement la France LIBRE aux côtés du gouverneur Félix EBOUE.

Incorporé à la colonne LECLERC, qui deviendra quelques années plus tard la 2 Division Blindée, il participe à la bataille FEZZAN - Méhariste au TIBESTI, en 1941, il est à la tête du bataillon de Harette du Tchad - revenu en grande Bretagne. C'est en tant que lieutenant colonel à la 2DB du général Leclerc, qui était rattachée à la 3 Armée Américaine du Général PATTON, qu'il participe à toutes les batailles du théâtre des opérations dans l'Ouest européen, il prend une part importante à la tête du sous régiment à la Libération de Paris le 25 août 1944, avant que la division ne s'enfonce au coeur de l'Allemagne jusqu'au Nid d'Aigle d'Hittler à Berschtesgaden.

 

La seconde guerre mondiale terminée, c'est en septembre 1945 que le Lt Colonel MASSU est placé à la Tête du corps expéditionnaire Précurseur à Saïgon, il participe avec une rapidité étonnante au dégagement de la ville ainsi que de presque toutes les provinces du Sud Indochinois. Le 19 décembre 1946, le Viet-Nam s'empare d'Hanoï, au Nord, le général LECLERC expédie immédiatement le Groupement inter-Armées MASSU qui reprend la ville, à l'issu de combats sanglants et particulièrement brutaux. MASSU inflige de très lourdes pertes aux maquisards Viet Minh, qui ne pouvaient lutter contre une troupe très aguerrie par ses nombreuses campagnes antérieures, les soldats, tous volontaires, ayant combattus depuis des années au sein des Forces Françaises Libres. L'empereur BAO DAI exigea du Général LECLERC, que MASSU soit renvoyé à Saïgon, au regard de la dureté des combats ; MASSU reprit le chemin de la France.

 

Il quitte l'indochine pour devenir parachutiste. Il prend alors la tête de la 1ère brigade coloniale des commandos parachutistes, en Bretagne de 1947 à 1949, en juin 1955, devenu général de Brigade, il commande le groupe Parachutiste d'intervention qui va un an plus tard devenir la 10ème Division Parachutiste. Le 6 novembre 1956, il débarque à Port-Saïd en Egypte, lors de l'expédition de Suez.

La ville est très rapidement conquise aux côtés de paras Britanniques, il s'empare de la position Cle F d'Ismaîy. Cependant sous la pression des USA et de l'URSS, le corps expéditionnaire Franco-britannique doit réintégrer le pays d'origine, ce qu sera vécu comme un Affront pour les deux armées, au regard des succès fulgurants remportés. Le général de division Jacques MASSU est dès lors affecté avec sa 10 DP en Algérie.

 

Le 7 janvier 1957, le ministre Robert Lacoste cofie tous les pouvoirs de police à l'Armée afin de faire cesser les très nombreux attentats terroristes du FLN qui causent des centaines de Morts et de Blessés parmi la population européenne. Les 4 régiments de la 10 DP découpent la ville en portions et emploient tous les moyens afin de dépister le réseau Bourbes, du chef terroriste Yacef SAADI. La bataille d'Alger va durer près de 10 mois, les parachutistes du général MASSU vont la remporter de façon éclatante, cette bataille sera un cas d'école, elle sera étudiée par bon nombre de forces armées étrangères qui seront confrontées plus tard à des cas de figures similaires. (la lutte contre la guerre subversive).

 

Le 13 mai 1958, des manifestations éclatent à Alger, faisant suit eà l'exécution ignoble de 3 appelés du contingent par le FLN. Lors de l'invasion par la foule algéroise du Siège du Gouvernement Général. MASSU est le seul, grâce à sa popularité, à pouvoir se faire entendre , faute de pouvoir enrayer le mouvement il en prend la tête et fonde un comité de salut public nationale, dont il se nomme Président, il exige de la part du Président de la république René COTY, la création à Paris d'un comité de salut public national. Cet épisode du Putsch d'Alger, va accélérer le retour au pouvoir du général DE GAULLE, afin de mettre un point final à la crise de Mai 1958.

Ses prises de positions concernant l'Algérie avec le général DE GAULLE, étant souvent confliuctuelles, il est démis de son poste de commandant du corps d'armées d'Alger en janvier 1960. La nouvelle de sa démission "provoquée", conduit à une réaction violante de la part de nombreux militaires et civils, ce sera la semaine des barricades.

 

Rapatrié en France, il est nommé Gouverneur Militaire de METZ, en 1962, à la tête de 6 régions militaires - 4 années plus tard en mars 1966, il est nommé à la tête des Forces Françaises en Allemagne à Baden-Baden, il vient de percevoir sa 5ème étoile de Général d'Armées.

 

Jacques MASSU quitte le service actif en juillet1969, il se retire avec sa famille à Conflans sur Loing en vallée de Chevreuse.

 

Il consacra de nombreuses années à écrire ses mémoires.

 

 

                                          

 

L'archange Saint Michel le rappelle à lui le 26 octobre 2002 à l'âge de 94 ans. Le jour de sa mort, Marcel BIGEARD dira de lui :

 

 

" .......c'est probablement le plus grand soldat qu'il m'ai été donné de rencontrer......."

 

Il était titulaire de 12 décorations françaises et étrangères dont les médailles de Grande Croix de la Légion d'Honneur    , et de Compagnon de la Libération      

 

                              Honneur à sa mémoire................... Texte de Bernard DULAC dit L'Empereur 

Repost 0
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 20:07

VOICI LES PROCHAINES DATES DES MANIFESTATIONS PREVUES

pour la fin de cette année et les prévisions pour l'an prochain

 

Octobre :

Le 28 octobre : à Ham Sous Varsberg, Commémoration de l'attantat du DRAKKAR, avec repas de cohésion

 

Novembre :

Le 8 novembre : En Alsace, sortie à Wangenbourg, des amicales patriotiques thionvilloises (sous réservation chez GUERIN Jean-Claude)

 

Le 11 novembre : * Thionville, Teville, Yutz :Commémoration de l'armistice de la guerre 14-18 et hommage à tous le smorts pour la France, des diverses guerres et conflits.        

                              *  Ferrange : que tous ceux qui sont proches soient au RDV avec Alain SEITH porte-drapeau de la section 574.

 

Le 17 novembre : Hommage à André ZIRNHELD, père de la prière du parachutiste à Paris.

 

Décembre :

Le 5 décembre : Journée Nationale d'hommage aux morts pour la France lors des guerres et conflits en Afrique du Nord à Thionville, Terville, Yutz

 

Le 9 décembre : Arbre de Noêl des membres de la section et leur famille à Thionville Veymerange.

 

Le 16 décembre : Salle des fêtes de Metzervisse, prévision d'organiser le loto de l'UNP 574 (240 places)

 

FUTURES DATES, déjà confirmées, pour 2013

 

 

Dimanche 20 janvier : Assemblée générale de la section à Terville salle 112

 

 

Dimanche 27 janvier : Assemblée générale de la section UNP de Strasbourg

 

Dimanche  03 mars : Assemblée générale de la section UNP Sarrebourg à Zilling 

 

Samedi 27 avril : Hommage aux déportés à Metzervisse

 

Mercredi 7 mai : à Metzervisse en soirée, DIEN BIEN PHU, avec possibilité de repas de cohésion au restaurant

 

Les 29, 30, et 1er juin : Pau, congrés national cinquantième anniversaire de l'UNP National

 

Dimanche 23 juin : Distroff, Méchoui de la section au parc de la Gloriette, avec prévision d'effectuer un concours de pétanque en matinée

 

Dimanche 6 octobre : Saint Michel à Florange salle de Bétange.

Repost 0
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 16:57

    Le 30 septembre 2012 à Hagondange s'est déroulée notre fête de la saint Michel avec de très nombreux paras de tout horizons présents à nos côtés !

 

 

 

 

Saint-MIchel-574-6605.JPG

 

 

 

Les parachutistes de la section Capitaine Erwan Bergot de l’UNP Thionville ont célébré leur patron protecteur, l’archange St Michel.

Le président Gilbert TRIESTINI, entouré d’anciens paras, bérets rouges, verts, bleus et noirs et de nombreux sympathisants ont accueilli les autorités civiles et militaires sur le parvis de l’église Cœur immaculé de Marie parmi lesquelles le maire JC MAHLER, accompagné d’une forte délégation municipale, les délégations des paras belges de RECCE d’Arlon, des paras commando de Bruxelles et de Wavres, accompagné du Piper Andrew et leurs étendards, les présidents et représentants des sections de Sarreguemines, Metz-Montigny, Briey, Mulhouse et Sarrebourg, mais également Willy SEIWERT maire de Roussy le Village, le capitaine BESSON du 40ème RT de Thionville.

 

  Saint-MIchel-574 6573 

 

 

Saint-MIchel-574 6575

 

 

 

Saint-MIchel-574 6585   Saint-MIchel-574 6591                                     

   

 

 

 

A l’issue de l’office religieux, un défilé avec l’harmonie municipale et des dizaines de porte-drapeaux a pris le départ en direction du monument aux morts place Jean Burger.

 

 

 

  Saint-MIchel-574 6612

 

Saint-MIchel-574 6613

 

 

 

 

Saint-MIchel-574 6616

 

Saint-MIchel-574 6617

 

 

 Saint-MIchel-574 6619

 

 

Après un moment de recueillement, l’hommage aux disparus et les dépôts de gerbes des autorités ainsi que de 4 représentants des différentes armes parachutistes avec leur bouquet aux mêmes couleurs que leurs bérets,

 

  Saint-MIchel-574 6638

   

 

Saint-MIchel-574 6650Saint-MIchel-574 6653

 

 

 Saint-MIchel-574 6658Saint-MIchel-574 6661

 

Saint-MIchel-574 6664-copie-1Saint-MIchel-574 6672

 

 

 Saint-MIchel-574 6670

 

 

Saint-MIchel-574 6714

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le cortège a continué vers la salle des fêtes,

 

 

N0 6724

 

où tous les participants se sont retrouvés autour du verre de l’amitié pour les remerciements d’usage et remise de cadeaux, pour ensuite s’attabler au banquet de clôture,

 

Saint-MIchel-574 6760Saint-MIchel-574 6793

 

 Saint-MIchel-574 6797

  

                      dans la bonne tradition de ces anciens militaires volants !

Repost 0
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 20:45

Les membres de l’UNP de Sarrebourg se sont retrouvés dans le charmant village de Sarraltroff pour fêter leur saint patron. C’est au monument aux Morts qu’a eu lieu un dépôt de gerbe précédé par la lecture de la prière du para lue par D. Guilbert.

 

 

 

St-michel-2012-pour-DLP.jpg

 

 

 

 

 

 

 

IMG_6429.JPG

 

Cette cérémonie était rehaussée par la présence de F. MATHIS maire de Sarraltroff, du Gal AUDREN, du Col DEMAY Cdt en second du 1er RI, des présidents des associations patriotiques locales, ainsi que Dieuze, Château-Salins, et des délégations des sections UNP de Thionville, Strasbourg, Sarreguemines, Mulhouse, M. WEISSE maire de Bermering et M. ROGER maire de Broudedorff. La présence d’un grand nombre de parachutistes a su donner un cachet particulier à cette manifestation.

 

 IMG_6434.JPG

Lors du vin d’honneur le Président remercia le maire M. MATHIS pour toute l’aide apportée par la municipalité pour l’organisation de cette St Michel, et rappela l’historique du choix de l’archange St Michel. La parole fut reprise par le maire qui a salué l’excellente tenue de la section UNP et s’est dit honoré d’accueillir la 572ème section. Le Gal AUDREN a tenu à dire quelques mots sur la situation militaire en général et a rappelé « oh combien » il était important de maintenir les traditions de ce genre.

 

Après la remise de trophées, tous ont partagé le verre de l’amitié sous un tonitruant « Vive les Paras ».

 

  St-Michel-2012-Sarraltroff--43-.JPG

 

Un excellent repas de cohésion a permis à tous de passer un fort agréable moment dans une ambiance de franche camaraderie parachutiste.

 

St-Michel-2012-Sarraltroff--63-.JPG 

 

Repost 0
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 20:23
Les parachutistes du 1er RI de Sarrebourg et leur chef de corps, le colonel GROS ont fêté dignement la Saint Michel, le 27 septembre 2012. Cette célébration a débuté par une marche active de 15 km entre Lutzelbourg et Oberhof pour se poursuivre ensuite par une cérémonie qui se déroula au sein du Quartier Rabier de Sarrebourg.
 St-Miche-2012l_1er-RI_UNP--2--copie-1.JPG
 Les anciens parachutistes du 1er RI ont rejoint une forte délégation de l'UNP  de Sarrebourg, au pied de la stèle du souvenir.
St-Miche-2012l_1er-RI_UNP--8--copie-1.JPG
 
Après la lecture de la prière du parachutiste, il y eu un dépôt de gerbe et sonnerie aux morts, avant d’entamer en cœur La Marseillaise.
St-Miche-2012l_1er-RI_UNP--18-.JPG
 
Tous les anciens parachutistes présents se réunirent ensuite pour leur traditionnel repas de cohésion, très convivial avec cet esprit de camaraderie propre aux parachutistes !
 
St-Miche-2012l_1er-RI_UNP--32-.JPG
 
Jean-Pierre ROUH Président UNP Sarrebourg
Repost 0
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 12:55
l-exploit-de-felix-baumgartner-en-images_934520_460x306p.jpgLe parachutiste autrichien Felix Baumgartner a battu le record du monde du saut en chute libre et franchit le mur du son. Un exploit légendaire salué et regardé par plus de sept millions de personnes. En effet, dimanche 14 octobre 2012, il a sauté de plus de 39 000 mètres d'altitude, atteignant officiellement 1,24 fois la vitesse du son. Un saut de près de quatre minutes et demie avant de déployer son parachute et d’atterrir en toute sécurité sur Terre, à Roswell au nouveau Mexique.
 catchphrase_Baumgartner-copie-1.jpg
 
Son objectif était de battre le record détenu par Joe Kittinger depuis 1960 avec un saut de 31 kilomètres d’altitude. Pari réussi pour « Fearless Felix » (« Félix sans peur ») !
599407-felix-baumgartner-leve-bras-ciel-copie-1.jpg
 felix-baumgrtner-copie-2.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
Dernière phrase prononcée par Felix Baumgartner avant de s’élancer dans le vide :
« Quelquefois il faut aller très haut pour se rendre compte combien nous sommes petits »
     
 
                            
Repost 0
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 00:00

 Base arrière du 13ème Régiment de Dragons Parachutistes "VILLA ROSE" route de Rouïba à AIN TAYA plaine de la Mitidja ALGERIE

 

Photo RS 2      photo RS 3

 

La journée du 22 avril 1961 vécue par un appelé du Contingent

 

Le soleil qui venait de se lever, annonçait une radieuse journée.Ma garde de nuit prenait fin, sans rien de particulier à signaler, si ce n'est au loin, au cours de la nuit, un trafic de véhicules un peu anormal.

  photo RS 6

 

 

A 6 heures, direction les cuisines qui se trouvaient à la ferme en contre bas, à quelques centaines de mètres, pour y percevoir le petit déjeuner des résidants de la tente 56.  

Cette tente assise sur un socle en béton, située sous des arbres bien à l'ombre, à cinquante mètres de la "Villa Rose" occupée par mes camarades du service des effectifs du trésorier et par moi-même faisait bien des envieux.

 

 

 

 

photo RS 7

 

 

 

 

Tout en faisant le trajet, je réfléchissais sur l'avancement des travaux de la construction qui venait de sortir de terre, et devant loger une quinzaine de Dragons. J'en avais fait les plans et étais chargé de la réalisation avec mon équipe du casernement.   Photo RS 1

Les fenêtres déjà terminées ainsi que les fondations, nous en étions au montage des murs en agglos. C'était un challenge qui me tenait à coeur, il s'agissait de reloger rapidement et decemment des camarades qui occupaient encore un poulailler désaffecté où malgré plusieurs traitement massif des cloisons  en Torchis au DDT, la vermine ne voulait pas lâcher prise, avec en surplus à proximité la sortie de l'égout venant de la "Villa Rose", où une colonie importante de rats avait élue domicile, et qui la nuit venue troublait le sommeil des habitants du poulailler.

       

Un camarade ayant été mordu à l'oreille, un concours de tir sur rat à la carabine US fut même organisé et plusieurs beaux tableaux de chasse réalisés.

Arrivé aux cuisines le transistor qui normalement à cette heure sur radio ALGER donnait des informations ne diffusait que de la musique militaire. Tout le monde trouvait dela anormal, mais personne n'en connaissait la raison.

 

De retour à notre tente, il n'y eut pas le traditionnel "Au jus, Debout là dedans". Je mis simplement mon transistor en marche à fond, c'est la marche des Africains qui réveilla la chambrée.

Durant le petit déjeuner pris à une vitesse grand V nous essayâmes de capter une radio métropolitaine tout en suivant ALGER sur un transistor différent.

Rapidement nous sûmes que des évènements d'une extrême gravité avait eu lieu à ALGER.

Le téléphone arabe sur l'ensemble de la base arrière se mit à fonctionner. Les plus folles informations circulaient chacun commentant à sa façon et selon ses convictions, la situation.

Une radio métropolitaine ayant annoncé que tous les régiments parachutistes participaient au Putsch, mais que la marine restait fidèle au gouvernement, quelques jeunes recrues arrivées de France et qui se trouvaient à la ferme prirent peur, et sont allées se réfugier chez les fusilliers marins à Sirocco Cap Matifou avec armes et bagages.

 

On raconta que le 1er REP avait pris Maison Blanche et qu'il recherchait des volontaires pour sauter sur Paris. Certains d'entre nous voulaient descendre sur ALGER pour voir ce qui s'y passait. Une situation de plus en plus confuse ou tout pouvait arriver. Il y avait les partisans du Putsch et de l'Algérie française, les sans opinions, et ceux restés fidèles au Général De gaulle. Le lieutenant CAPERET Trésorier du régiment Commandant la base arrière en remplacement du Capitaine CAZAJOUS major du régiment alors en permission en Métropole fit rassembler l'ensemble des services.

Prenant la parole, il nous dressa le tableau de la situation et par des propos apaisants su faire baisser la tension. Déclarant attendre des ordres, nous pria de reprendre le travail, ce qui se fit sans problème majeur.

 

Sur notre chantier de construction le rendement ne fut pas celui d'une journée normale de loin. Il ne fallait surtout pas faire trop de bruit car nous écoutions les nouvelles sur 3 transistors différents, tout cela en travaillant. Trop de bruit il n'y avait pas, car la colle se faisait à "l'os" pas de bétonnière.

 

 

photo RS 8Une visite de l'adjudant chef L'AUVERGNIER dit affectueusement la "guêpe" m'informa que le lieutenant CAPERET me demandait en son bureau à la "Villa Rose". Cela ne me surpris qu'à moitié. Déjà à Tarbes au CI du 1er RHP pendant 12 mois, puis à AZAZGA "KABYLIE" pendant 6 mois j'avais été un de ses secrétaires Comptable, nous nous connaissions bien, je dirais même qu'une certaine complicité existait entre nous.

 

Sans préambule il me dit : il faut mettre l'Etendard du régiment en sécurité. On ne sait pas ce qui peut se passer, avec tout ce "merdier". Nous nous rendîmes au PC, une villa distante d'une centaine de mètres. Villa occupée par le capitaine CAZAJOUS major du régiment et occasionnellement par notre chef de corps le lieutenant colonel DU SERECH  quand il n'était pas avec le régiment en opérations.    

 

L'ETENDARD du régiment se trouvait dans une grande pièce avec bureau, bien en évidence dans son armoire vitrée.

 

Le lieutenant CAPERET et moi-même convîmes que le meilleur endroit pour cacher notre Etendard serait sous le parquet sous le bureau.Je suis allé quérir l'outillage nécessaire, et promptement me mis à l'ouvrage :

 

- Le parquet fut proprement démonté

- L'ETENDARD du Régiment religieusement préservé

- Dans sa cache fut déposé.

 

Le parquet remis en place, un tapis recouvrant l'endroit et sur le tapis le bureau, il était impossible de déceler quoi que se soit.

 

Dans la matinée du 22 avril 1961, L'ETENDARD du 13ème Régiment de Dragons Parachutistes a disparu.

 

Quand le calme et la sérénité au régiment furent revenus L'ETENDARD dans toute sa splendeur mais sans mon aide est réapparu.

Quelques jours après, la construction entreprise par l'équipe du Casernement fut abandonnée. Nous quitâmes AIN TAYA pour KOLEA remettre en état plusieurs bâtimens passablement dégradés pas nos amis parachutistes coloniaux, à qui on avait annoncé en relève un régiment non T.A.P.

  photo RS 9

 

 

Plus tard en  Juillet 1961 KOLEA- ALGERIE

 

Témoignage du Brigadier SINGERLE Roland, Au moment des faits Responsable du casernement de la base arrière du 13 eme RDP.

 

En juillet 1961 eurent lieu d’importantes manifestations PRO-FLN, dans le secteur de CASTIGLIONE et KOLEA.

Les services administratifs de l’Escadron de commandement et des services « Base Arrière » du 13° Régiment de Dragons Parachutistes,  qui avaient pris leur quartier depuis le putsch d’avril à KOLEA sous les ordres du Capitaine CAZAJOUS major du régiment comptaient au plus une cinquantaine de dragons.

Les manifestations ayant débutées dans la matinée à Koléa, le couvre feu fut instauré à 12 heures afin d’éviter des affrontements et des exactions vis-à-vis de la population pied noire et surtout de protéger ces derniers (KOLEA comptait environ 22000 habitants dont 2300 pieds noirs.)

 

Notre mission faire respecter le couvre feu, a été facilitée par le renfort de quelques Ferret du 3eme Escadron stationné à CASTIGLIONE.

                       Photo Roland 1

 

La crainte d’intrusions d’éléments FLN la nuit une fois venue, des embuscades furent montées et tenues sur toutes les routes et chemins accédant à KOLEA.

 

L’équipe du casernement (6 dragons et son brigadier) reçut l’ordre de monter son embuscade à la sortie de KOLEA sur la route menant à Fouka. A part les moustiques déchaînés cette nuit là, un musulman sentant fort la vinasse et causant fort  qui déambulait sur la route fut neutralisé puis relâché au petit matin.  (Vrais ivrogne ou sonnette du FLN ? la question reste posée).

 

Le lendemain a eu lieu les obsèques d’un musulman victime des affrontements de la veille.

 

La mission de mon groupe était d’éviter tout débordement, d’interdire au cortège le centre ville, et de canaliser la foule à un endroit bien précis.

 

Un nombre que l’on peut estimer à 400, 500 personnes participait à ces obséques.Femmes et enfants poussés à l’avant par une organisation présente, mais invisible, le cortège scandait YA-YA-FLN accompagné par des cris et les YOU-YOU des femmes.

 

Sur le point d’être débordé par cette foule très hostile, j’ai donné l’ordre à mon groupe de décrocher en précédant l’avant du cortège direction le cimetière.

C’est alors que le Piper qui survolait KOLEA signale la présence d’un drapeau FLN recouvrant le corps du défunt porté à dos d’homme et entouré par une masse d’hommes particulièrement agitée. Ordre a été donné par le Capitaine CAZAJOUS de récupérer le drapeau.

 

J’ai alors vu le Brigadier Jean-Marie GRASSE, debout sur le capot d’une jeep, qui non sans mal s’est frayé un passage au milieu de cette foule déchainée, tel un félin, bondir et arracher le drapeau, envoyant par le même le corps d’un côté et le cercueil de l’autre.

 

Cet incident donna lieu à une mini manifestation d’hostilité vite maîtrisée, et à l’arrestation d’une douzaine de meneurs et de meneuses qui furent transférés sur BLIDA en cours d’après midi.

 

                                       photo RS 5 

 

PS : Jean-Marie GRASSE secrétaire comptable auprès du trésorier était le gardien de but de l’équipe de Foot de la base arrière du 13° RDP. A présent membre de l’UNP Metz et délégué général adjoint du Souvenir Français de la Moselle.

 

         

Roland SINGERLE

Président d’honneur UNP 572

      UNP Singerle Roland bis

 

 

Repost 0
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 14:14

 

 

 

 

 

 

M. WURTZ Joseph de Oltingue, recherche un de ses amis qui se trouvait avec lui :

 

à la 4ème compagnie au 18ème RCP de Pau lors des années 1959 - 13

 

qui se nommait M. THIRION

 

Si quelqu'un aurait des renseignements concernant cette personne où si vous même êtes la personne sise nommée il serait très heureux de rentrer en contact avec vous, laissez nous un message  sur overblog afin que l'on puisse vous mettre en contact, merci.

Repost 0
Published by MCW - dans Recherches
commenter cet article

Présentation

  • : blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • : Blog créé initialement pour faire connaitre la section de Thionville,s'est étendu à des sections et amicales de la région et d'ailleurs.
  • Contact

Recherche