Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 16:41

Un para tombe un autre prend sa place.

Ce courage n'a jamais manqué aux paras de DIODON 4,malgrè l'inconfort,les risques et les pertes.Comme leurs prédécesseurs de la 31° Brigade de la 9°DIMa,les parachutistes de la 11°DP tiennent plus de vingt positions,d'une grande diversité.Si les trois régiments d'appui sont regroupés,les fantassins quadrillent le terrain par postes de section ou de groupe;Drakkar occupé par une compagnie étant l'exception.Parmi les plus inconfortables ,on retiendra ceux d'un groupe du 9°RCP,installé au premier étage d'une boucherie hallal en plein camp palestinien ou la fanfare du 1°RHP ,aux ordres du célèbre major Kieger,au dernier étage d'une tour en ruine sur la frontière entre les quartiers chrétiens et musulmans et arrosé tous les jours par les tirs des deux bords.

Agressés pendant cinq mois par un ennemi invisible,les paras,dont beaucoup étaient des appelés volontaires,sans expérience du feu,ont subi une incroyable variété d'attaques:jets de grenades,tirs d'armes légères,roquettes,pièges en tous genre,obus d'artillerie,véhicules kamikazes.Sans avoir presque jamais eu l'occasion de tenir l'adversaire dans leur ligne de mire,ils ont résisté avec calme,assurant la mission au prix de 180 tués et blessés.Oui,ils étaient dignes de leurs anciens comme en attestent quelques exemples.Dès le lendemain de l'attentat,101 jeunes parachutistes du 1°RCP se sont portés volontaires pour relever la compagnie assassinée.

Début novembre,ils assuraient leur mission à Beyrouth.Un soir de janvier à la nuit tombée,une roquette RPG,jaillie de la circulation,vient frapper un des postes de garde de la Résidence des Pins,faisant un tué et deux blessés.Deux minutes plus tard ,le poste est de nouveau tenu par trois paras du 7°RPCS face à l'inconnu.Le 21 décembre,au poste Frégate,PC du 3°RPIMa,dévasté par l'explosion d'un camion kamikaze,et où tous les personnels sont touchés à des degrès divers,les fonctions de commandement sont rétablies très vite malgré un indescriptible chaos.

 

Dignes de leurs anciens d'Indochine et d'Algérie.

Aujourd'hui,le Liban est toujours la proie des mêmes démons.Le Hezbollah,considérablement renforcé,est un état dans l'état,aux ordres de l'Iran,et menace en permanence le fragile équilibre régional.Au sud du pays,le sang Français des soldats de la FINUL rougit encore parfois cette terre.Mais les sacrifices des soldats ne sont jamais inutiles car ils témoignent de l'esprit de résistance face au cours de l'histoire.

Comme leurs anciens d'Indochine avaient lutté contre la main mise communiste du Vietminh,comme leurs anciens d'Algérie avaient lutté contre les terroristes du FLN,les paras de Drakkar ont lutté contre une barbarie religieuse xénophobe pour que les Libanais retrouvent la paix.Tous croyaient en la mission qu'ils avaient reçu du pouvoir politique,tous sont morts pour la France et pour leur béret rouge en faisant simplement leur devoir de soldat.

Le souvenir des paras de Drakkar,auxquels la nation rendit un solennel hommage aux Invalides lors d'une cérémonie présidée par le Président de la République,restera dans nos mémoires.

DLP 206 du Gal Théodoly-Lannes.

 

Qui sont les responsables?

 

Comment est-ce arrivé?qui a fait ça?

 

Depuis deux ans l'opération DIODON représente la partie française de la FMSB,constituée pour appuyer l'armée libanaise dans le rétablissement de l'autorité gouvernementale.Trois groupements de forces à base de troupes d'élite la composent:

-Paras,marsoins,légionnaires et commandos marine Français.

-Marines américains.

-Paras et bersaglieri ilaliens.

Autonomes,ces détachements n'ont pas de commandement commun et obéissent à des politiques nationales différentes.

1°ecueil:Les Français ont hérité du secteur le plus difficile et sont installés en pleine ville,au coeur des quartiers chrétiens  et musulmans.Ils n'ont aucun pouvoir de contrôle sur la population dans laquelle les terroristes de tous poils vivent comme des poissons dans l'eau.

2°difficulté:Malgré les CRAP et le commando Montfort,malgrè les contacts noués à tous les héchelons,malgré les services spécialisés,le renseignement est insuffisant  face à une menace diffuse et évolutive.

3° et principal obstacle:Aujourd'hui encore,il n'est pas possible de désigner tous les responsables  avec certitude.Avec la publication dans la presse des photos des deux "martyrs"kamikazes,les opérations sont revendiquées par un" mouvement de la révolution islamique" ,des chiites libanais   extrémistes soutenus par l'Iran.Elles leur sont attribuées par les services concernés qui n'excluent pas la Syrie de leurs soupçons.Après la visite sur place du Président de la République,la nation,choquée,espérait qu'une riposte musclée ferait payer les coupables.

Elle vint mais hélas,sans résultat tangible.En novembre une action commando visant l'ambassade d'Iran échoue.Quelques jours après,en plein après midi,une escadrille de super étandards chargés de bombes,s'arrache du porte avion "Clémenceau":objectif:une caserne du Hezbollah dans la plaine de la Bekaa.Malgrè un feu anti-aérien nourri,nos chasseurs font mouche;l'objectif est rasé mais il est vide!!!Mystérieusement avertis,les "fous de dieu" l'ont évacué une heure avant le raid.Comme les précédentes et les suivantes,les deux attaques du 23 octobre visaient à forcer l'Occident à quitter la capitale libanaise.Ce sera fait quelques mois plus tard faute de volonté et de courage politique.

extrait du DLP 206,texte du Général(2s) Théodoly-Lannes.

Partager cet article

Repost 0
Published by DLF - dans Souvenir.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • : Blog créé initialement pour faire connaitre la section de Thionville,s'est étendu à des sections et amicales de la région et d'ailleurs.
  • Contact

Recherche