Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 16:08

 

 

Envoi de Dominique Woiron,membre UNP Thionville.


Les Paras-Commandos Belges ont organisé un voyage commémoratif au camp de concentration SS de VUGHT en Hollande.(voir images et texte)

picasa-068.jpg

 
Dominique nous a fait parvenir quelques images de cette journée du Souvenir.

picasa-062.jpg

picasa-066.jpg



   

 

                                                  Le camp de VUGHT- (Hollande)

La construction du camp de VUGHT a commencé en 1942; Ce camp ,contrairement aux autres hors Allemagne a été construit sur le modèle nazi et mis directement sous le commandement  du siège des SS implanté à Berlin.Les SS avaient besoin d'espace car les camps de transit d'Amersfoort et de Westerbork ne suffisaient plus à prendre en charge le flux croissant de prisonniers.
En janvier 1943,lorsque les premiers prisonniers,éreintés,affamés sont arrivés d'Amersfoort ,le camp n'était pas terminé et ce sont les prisonniers qui en ont fini eux même la construction.Rien que les conditions de vie ont couté la vie à des centaines de personnes les premiers mois.

Dans ce camp,les gardes SS torturaient les prisonniers,ils les battaient jusque la mort avec des bâtons enroulés de fil de fer barbelé ,les faisaient modre par leurs chiens.Ces prisonniers devait aussi supporter un terrible manque de nourriture.
 Des centaines de prisonniers hollandais et belges furent fusillés en un point à 900 mètres du camp.


                                             picasa-054.jpg

 

Le drame du bunker:
Ce drame est un des exemples de cruauté du camp.Lorque l'une des femmes de la baraque 23-B a été incarcérée dans la prison du camp(le bunker),un certain nombre de femmes ont protesté.En représaille le commandant du camp,Grûnewald,a fait enfermer le plus de femmes possible dans une cellule.Dans la cellule 115,  74 femmes se sont finalement retrouvées sur une surface de 9m2,avec une ventilation minimale.En ouvrant la porte le matin,dix des femmes étaient trouvées asphyxiées.


Le camp avait aussi ses potences,et son four crématoire.
Parmis les prisonniers,749 enfants,des femmes et hommes sont morts dans le camp de VUGHT de mauvais traitements,de faim,de maladie.

picasa-058.jpg

image du Musée.

Les  juifs  étaient là dans l'attente d'un transfert vers l'Allemagne.Ces transferts se faisaient de Vught vers Westerbock ,de là ils étaient dirigés vers les camps d'extermination

.
Les transferts vers les camps de la mort.
 Il y eu de nombreux transports de juifs vers les camps de la mort. En juin 1943, des centaines d'enfants juifs furent déportés de Vught vers le camp d'extermination de Sobibor, en Pologne. Il y eu également d'autres transports vers les camps de la mort en novembre 1943 et juin 1944. En juillet 1944, alors que les troupes alliées s'approchaient des frontières hollandaises, le nombre d'exécutions augmenta de façon terrible.

Convois d'enfants:
Beaucoup d'enfants ont été transfétés de VUGHT vers les camps d'extermination en convois.Par exemple ,les deux convois d'enfants les plus connus sont ceux des 6 et 7 juin 1953.En tout,1269 enfants juifs du camps de VUGHT ont été déportés via Westerbork vers Sobobor en Pologne.Ils y étaient presque immédiatement gazés dès leur arrivée.

                                               picasa-053.jpg

Lorsque les alliés entrèrent dans le camps de Vught,ils trouvèrent 500 cadavres entassés les uns sur les autres,ces prisonniers avaient été exécuté le matin  même,les autres prisonniers erraient dans le camp alors que  les combats continuaient,ils étaient dans un état physique terrible,affamés et malades.Tous les autres prisonniers avaient été transférés ,environ 2500,vers le camp de Sachsenhausen, près de Berlin dans un voyage épouvantable qui dura cinq jours.


Entre janvier 1943 et septembre 1944,près de 31.000 personnes ont été enfermées dans ce camps pour des durées plus ou moins longues.


Avec les 12.000 juifs,il y avait des résistants,prisonniers politiques,des tziganes,homosexuels,vagabonds,des criminels,des otages,des homosexuels.


 Le commandant du camp était le capitaine SS Karl Chmilewski. Ce capitaine était connu pour les atrocités qu'il avait commises au camp de Gusen, annexe de Mauthausen. Ensuite, les commandants du camp furent les officiers SS Grûnewald (octobre 1943) et Huttig (février 1944).

 

picasa-056.jpg

 

Quelques documents supplémentaires transmises par Dominique Woiron


Numeriser0001.jpg

Numeriser0002.jpg


 picasa-065.jpg  

Partager cet article

Repost 0
Published by union nationale des parachutistes de thionville - dans Association RECCE Para Commando
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • : Blog créé initialement pour faire connaitre la section de Thionville,s'est étendu à des sections et amicales de la région et d'ailleurs.
  • Contact

Recherche