Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 07:43

 

 


 

 

Le 8 juin a lieu la  cérémonie  en hommage aux 100 000 soldats français morts pour la France en Indochine.

 

 

 RR                                                   Transmis par Michel Fries.

 

 

 

 

 

 

   

        Le soldat inconnu de Diên Biên Phu

                         


 

 

Anonyme pilonné au fond de la cuvette ou l'ennemi t'a encerclé,

Toi qui est cloué au sol et qui attend l'issue fatale,
Parce qu'il n'y a pas de portes  de secours,
La France entière est suspendue à ton courage
Et à celui de milliers de tes semblables.
Le terrain est sacré,la mission aussi.
Ne pas reculer,sous aucun prétexte,tel est l'ordre.
Et d'ailleurs ou reculerais-tu?
Pourquoi ta droite serait-elle plus sûre que ta gauche,
Le mètre derrière moins dangereux que celui de devant,
Quand partout volent,sifflent et éclatent balles,boulets et obus?
Tu dois tenir à tous prix,à n'importe quel prix,à celui de ta vie.
Pendant des jours encore,il te faudra rester dans ce déchaînement
destructeur démoniaque,
Avec pour tout salaire l'odeur acre de la fumée,et l'odeur fétide
des cadavres que tu n'as même pas le temps d'ensevelir.
Avec pour toute nourriture la peur,qui te ronge l'estomac et te donne la colique.
Tu es plongé dans un cycle infernal:le feu,la terre,et le sang.
La terre est mise à feu et à sang.Le feu mêle ton sang à la terre.
Manger?tu n'y pense pas.Dormir? tu n'en a pas le temps.
Tes blessures sanguinolent et suppurent.
Tu comptes les coups que tu reçois et tu es fier d'avoir à souffrir
pour la mère patrie.
Mais ton coeur te fait mal,il est serré comme dans un éteau.
Il bat à tout rompre:très fort.
A coup sûr,on l'entendrait à 100 mètres à la ronde,s'il n'y avait pas
ces maudits bombardements.
Ton coeur est triste à mourir;et en effet tu vas mourir.
Ton coeur chavire,parce que tu sais ton sacrifice inutile;mais ton devoir
te le commande.
Et toute ta vie tu as désiré ce jour suprême;et voilà qu'au lieu de la gloire
tant rêvée tu t'en vas au milieu des déceptions et des désillusions amères.
Trahi,abandonné de tous ceux qui n'ont que faire de ces pauvres fous de
Diên Biên Phu.
Mais ta conscience est nette.
Ce que tu avais à faire,tu l'as accompli jusqu'au bout,sans défaillance,
et c'est là l'essentiel.
Le soldat inconnu c'est toi.

 

le nom de l'auteur n'est pas connu pour le moment.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • : Blog créé initialement pour faire connaitre la section de Thionville,s'est étendu à des sections et amicales de la région et d'ailleurs.
  • Contact

Recherche