Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 21:01

                                        

 

Jacques MASSU est né à Châlons en Champagne le 5 mai 1908, arrière petit neveu du Maréchal Ney, il était issu d'une famille d'officiers militaires, depuis une dizaine de générations. Après des études très brillantes au Lycée Saint Louis à Paris, puis au Prytanée national militaire, il entre à l'Ecole militaire de Saint Cyr, d'où il ressort sous-lieutenant (promotion Maréchal Foch) en 1930, il entame immédiatement sa carrière militaire, en tant qu'officier d'Infanterie coloniale, au Maroc, au Togo et au tchad.

Il est capitaine en AEF, à la tête de la 3ème compagnie de tirailleurs sénégalais du Tchad, en juin 1940 lorsqu'il répond à l'appel du 18 juin du Général De Gaulle, il rejoint immédiatement la France LIBRE aux côtés du gouverneur Félix EBOUE.

Incorporé à la colonne LECLERC, qui deviendra quelques années plus tard la 2 Division Blindée, il participe à la bataille FEZZAN - Méhariste au TIBESTI, en 1941, il est à la tête du bataillon de Harette du Tchad - revenu en grande Bretagne. C'est en tant que lieutenant colonel à la 2DB du général Leclerc, qui était rattachée à la 3 Armée Américaine du Général PATTON, qu'il participe à toutes les batailles du théâtre des opérations dans l'Ouest européen, il prend une part importante à la tête du sous régiment à la Libération de Paris le 25 août 1944, avant que la division ne s'enfonce au coeur de l'Allemagne jusqu'au Nid d'Aigle d'Hittler à Berschtesgaden.

 

La seconde guerre mondiale terminée, c'est en septembre 1945 que le Lt Colonel MASSU est placé à la Tête du corps expéditionnaire Précurseur à Saïgon, il participe avec une rapidité étonnante au dégagement de la ville ainsi que de presque toutes les provinces du Sud Indochinois. Le 19 décembre 1946, le Viet-Nam s'empare d'Hanoï, au Nord, le général LECLERC expédie immédiatement le Groupement inter-Armées MASSU qui reprend la ville, à l'issu de combats sanglants et particulièrement brutaux. MASSU inflige de très lourdes pertes aux maquisards Viet Minh, qui ne pouvaient lutter contre une troupe très aguerrie par ses nombreuses campagnes antérieures, les soldats, tous volontaires, ayant combattus depuis des années au sein des Forces Françaises Libres. L'empereur BAO DAI exigea du Général LECLERC, que MASSU soit renvoyé à Saïgon, au regard de la dureté des combats ; MASSU reprit le chemin de la France.

 

Il quitte l'indochine pour devenir parachutiste. Il prend alors la tête de la 1ère brigade coloniale des commandos parachutistes, en Bretagne de 1947 à 1949, en juin 1955, devenu général de Brigade, il commande le groupe Parachutiste d'intervention qui va un an plus tard devenir la 10ème Division Parachutiste. Le 6 novembre 1956, il débarque à Port-Saïd en Egypte, lors de l'expédition de Suez.

La ville est très rapidement conquise aux côtés de paras Britanniques, il s'empare de la position Cle F d'Ismaîy. Cependant sous la pression des USA et de l'URSS, le corps expéditionnaire Franco-britannique doit réintégrer le pays d'origine, ce qu sera vécu comme un Affront pour les deux armées, au regard des succès fulgurants remportés. Le général de division Jacques MASSU est dès lors affecté avec sa 10 DP en Algérie.

 

Le 7 janvier 1957, le ministre Robert Lacoste cofie tous les pouvoirs de police à l'Armée afin de faire cesser les très nombreux attentats terroristes du FLN qui causent des centaines de Morts et de Blessés parmi la population européenne. Les 4 régiments de la 10 DP découpent la ville en portions et emploient tous les moyens afin de dépister le réseau Bourbes, du chef terroriste Yacef SAADI. La bataille d'Alger va durer près de 10 mois, les parachutistes du général MASSU vont la remporter de façon éclatante, cette bataille sera un cas d'école, elle sera étudiée par bon nombre de forces armées étrangères qui seront confrontées plus tard à des cas de figures similaires. (la lutte contre la guerre subversive).

 

Le 13 mai 1958, des manifestations éclatent à Alger, faisant suit eà l'exécution ignoble de 3 appelés du contingent par le FLN. Lors de l'invasion par la foule algéroise du Siège du Gouvernement Général. MASSU est le seul, grâce à sa popularité, à pouvoir se faire entendre , faute de pouvoir enrayer le mouvement il en prend la tête et fonde un comité de salut public nationale, dont il se nomme Président, il exige de la part du Président de la république René COTY, la création à Paris d'un comité de salut public national. Cet épisode du Putsch d'Alger, va accélérer le retour au pouvoir du général DE GAULLE, afin de mettre un point final à la crise de Mai 1958.

Ses prises de positions concernant l'Algérie avec le général DE GAULLE, étant souvent confliuctuelles, il est démis de son poste de commandant du corps d'armées d'Alger en janvier 1960. La nouvelle de sa démission "provoquée", conduit à une réaction violante de la part de nombreux militaires et civils, ce sera la semaine des barricades.

 

Rapatrié en France, il est nommé Gouverneur Militaire de METZ, en 1962, à la tête de 6 régions militaires - 4 années plus tard en mars 1966, il est nommé à la tête des Forces Françaises en Allemagne à Baden-Baden, il vient de percevoir sa 5ème étoile de Général d'Armées.

 

Jacques MASSU quitte le service actif en juillet1969, il se retire avec sa famille à Conflans sur Loing en vallée de Chevreuse.

 

Il consacra de nombreuses années à écrire ses mémoires.

 

 

                                          

 

L'archange Saint Michel le rappelle à lui le 26 octobre 2002 à l'âge de 94 ans. Le jour de sa mort, Marcel BIGEARD dira de lui :

 

 

" .......c'est probablement le plus grand soldat qu'il m'ai été donné de rencontrer......."

 

Il était titulaire de 12 décorations françaises et étrangères dont les médailles de Grande Croix de la Légion d'Honneur    , et de Compagnon de la Libération      

 

                              Honneur à sa mémoire................... Texte de Bernard DULAC dit L'Empereur 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

snore stop 30/06/2014 14:05

Jacques Massu was a distinctive leader. His methods were unconventional most of the time. Often he was criticized for his rude behavior. But he was one of those leaders who had an incredible insight about the future. Thanks for sharing.

Présentation

  • : blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • : Blog créé initialement pour faire connaitre la section de Thionville,s'est étendu à des sections et amicales de la région et d'ailleurs.
  • Contact

Recherche