Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 11:31

  En 1897 Paul Doumer est gouverneur général de l'Indochine française.A cette date,le réseau des chemins de fer de l'Indochine ne comptaient que deux lignes.
la première en Cochinchine,la seconde au Tonkin.

La construction du chemin de fer de Yunnan


Durant les temps dits de"colonisation",des acteurs économiques français ont envoyé leurs équipes techniques pour exporter leur savoir-faire et en même temps obtenir de nouveaux marchés.La construction du chemin de fer de Yunnan en a été l'un des exemples,construction qui a représenté,3422 ouvrages différents,le perçage de 155 tunnels,22 ouvrages à structure métallique(des ponts et viaducs)52000 tonnes de voies ferrée,plus de 16 millions de mètre-cube de terrassement. ainsi que le percement de 150km de forêt vierge en zone montagneuse.

Vers la fin du 19 eme siècle,après l'établissement du protectorat français sur le Tonkin,la France s'est constitué dans le sud de la Chine et en Indochine une zone d'influence dont l'intérêt se portait avant tout sur la vallée du fleuve Rouge qui offrait une voie d'accès privilégiée vers la Chine du Sud.A l'époque,le Yunnan pourtant difficile d'accès,représentait un grans intérêt pour la Grande Bretagne et la France,ces deux pays voulant étendre leurs zones d'influence vers le Nord.L'installation de ce chemin de fer représentait,pour la France,une chance d'implantation en Extrême-Orient,sa construction précédait celles des routes et devait contribuer à assurer la pacification du pays,qui était par ailleurs menacé par les Pavillons Noirs..Le chantier à réaliser était immense difficile sur le plan technique et nécessitait des aides publiques pour assurer son exploitation.

Un appel a été lancé à des firmes expérimentés dans ce genre de travaux,la Régie générale des chemins de fer,la société des Batignolles;Ces deux sociétés avaient effectué ce type de travaux,tels que pour l'une ou l'autre en Serbie,Italie,Pays-Bas,empire ottoman,Russie,Espagne,Roumanie,Sénégal,Algérie,Tunisie,Argentine....
Ces deux compagnies créèrent alors "la Compagnie française des chemins de fer de l'Indochine et du Yunnan"(concessionnaire exploitant et la Société de Construction des chemins de fer indochinois pour les constructions.
Les premiers accords avec la Chine impériale obtenus en 1901,la construction commence en 1902 et se termine en 1910.Le chemin de fer partait de Lao Kay à la frontière du Tonkin avec la Chine,pour rejoindre la capitale du Yunnan chinois Yunannfou,à une distance de 465km,prolongeant ainsi la ligne de Haiphong-Hanoï-Laokay.Ce qui représentait au total une distance de 850km.
D'immenses difficultés rencontrées,le chemin de fer empruntait la vallée escarpée du Namti et escaladait un massif qui séparait le bassin du fleuve Rouge de celui de la rivière de Canton,une zone de hauts plateaux qui culminait à 2100 mètres.
Difficultés entre autres d'approvisionnement en ciment fabriqué au Tonkin,pour y palier,recour à une méthode ancienne connue en Europe,l'utilisation du ciment de tuileau qui était un mélange de briques rouges cuites à 600/700 degrés pilées avec de la chaux,cette solution permettait l'utilisation des ressources locales.Formation de la main d'oeuvre locale aux travaux de maçonnerie,pose de voies,travaux souterrainsetc...
L'aventure a duré 8 ans et a mobilisé 67.000 hommes avec des difficulté de recrutement tant chez les européens que dans la main d'oeuvre locale.8000 bêtes utilisées pour le transport des vivres,explosifs et matériels.Chemins de service taillés dans le roc au dessus des précipices,qui limitait la longueur des pièces métalliques à transporter(pièces suffisamment courtes pour être transportées à dos de mulet),ravins à franchir,au moyen de passerelles métalliques système Eiffel.........De nombreux problèmes de maladie à cause du climat malsain ,des médecins européens et infirmiers soignaient les ma    lades dans des installations sanitaires,la quinine,apportée de France était grandement utilisée.De 1903 à 1910,10% des effectifs européens périrent de maladie ou accident.

Huit viaducs métalliques ont été installés de façon modulaire,avec des piles métallique,permettant de résoudre des problèmes de délais.Ces installations étaient dues à un ingégnieur-administrateur de la société des Batignolles,Paul Bodin.Les éléments de ces ponts étaient fabriqués à Paris et expédiés jusqu'au chantier.

Janvier 1910,le train en direction de Kumming emprunta pour la première fois le pont  Doumer à Hanoï (routier et ferroviaire,ouvrage de 1600m de longueur qui enjambais le fleuve Rouge,Mais le Yunnan n'a jamais été annexé ,la France n'est pas parvenue à concurencer de façon efficace les voies commerciales chinoises sous contrôle des Anglais.En 1940,les Chinois démontent la ligne durant l'invasion japonaise et après la seconde guerre mondiale le contrôle du tronçon du Yunnan est abandonné aux Chinois contre le départ de leurs troupes de Long Yun.
1949-les communistes prennent le contrôle du Yunnan et le chemin de fer sert à alimenter les éléments du Viet Minh.

Les deux lignes construites principales étaient celles qui reliait Hanoï à Saïgon,d'une longueur de 1680km,le Transindochinois,et le chemin de fer de Yunnan.D'autres lignes plus courtes ont aussi été installées,Saïgon-Loc Ninh,Tour-Cham-Dalat,Hanoï-Haïphong,Hanoï-Lang Son,Saïgon-My Tho,Phnom Penh-Poipet.

Partager cet article

Repost 0
Published by DLF - dans Indochine
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • : Blog créé initialement pour faire connaitre la section de Thionville,s'est étendu à des sections et amicales de la région et d'ailleurs.
  • Contact

Recherche