Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 10:22

5°Bataillon de marche du 7°Régiment de Tirailleurs Algériens en Indochine.

dernier-baroud-a-DBP.jpgDans ce livre,René Bail rend hommages aux troupes de l'armée d'Afrique durant la guerre d'Indochine.Il nous parle du 5°/RTA de sa constitution,des opérations qu'il a mené en Indochine jusqu'à son dernier combat dans la cuvette de Diê, Biên Phu.

Notes de l'auteur:
14 mars 1954,18 heures.Le cataclysme se déchaine sur le centre de résistance "Gabrielle",la position la plus au nord du camp retranché de Diên, Biên Phu.Le général Giap entame de deuxième acte de son offensive.La veille,la division 312 avait enlevé le centre de résistance "Béatrice",défendu par la III/13°DBLE,tandis que son artillerie neutralisait celle du camp retranché,surprenant l'état-major par la densité se ses tirs.
Assuré d'une autre victoire,mais voulant éviter les pertes,Giap avait déclenché ,en préliminaire,une violente préparation d'artillerie,cherchant à écraser la colline fortifiée que les viets avaient baptisée "Doc Lâp" ,(indépendance),défendue par le 5° bataillon de marche du 7° régiment de tirailleurs algériens.
L'atout-maître de ce bataillon résidait dans son expérience au combat,car de nombreux tirailleurs étaient des anciens de la campagne d'Italie ou comptaient déjà un séjour en Indochine.Il bénéficiait,d'autre part,d'un encadrement complet et expérimenté,ce qui n'était pas le cas d'autres unités du camp retranché.
Plus de quatorze heures de combat sans merci avant que Gabrielle tombe entre les mains de Giap,qui ne réussit à emporter la décision finale qu'après avoir engagé successivement deux divisions.Victoire à la Pyrrhus,car la division 308 avait  eu 1300 hommes tués et la 312,plus de 700,sans oublier plisieurs milliers de blessés.Cette nuit la plus longue,pour Giap,sera également la plus meurtrière.
Des 877 hommes du 5°/7RTA présents au début des combats,il restera environ 150 rescapés que l'on enverra sur "Isabelle",la position la plus au sud où,la nuit du 7 au 8 mai,ils se battront jusqu'au bout.Puis,ce sera la captivité,qui diminuera encore les effectifs.
65 hommes seulement reviendront,dans un état de santé précaire....
Réalisé à partir de nombreux témoignages recueillis auprès de ceux qui n'ont pu oublier la nuit la plus longue de leur existence,cet ouvrage permet,à l'aide de nouveaux documents,d'émettre de nouvelles hypothèses et d'apporter d'autres conclusions à la bataille de Diên Biên Phu.

René Bail:
Né en 1931 à Bar-sur-Aube.Il passe toute sa jeunesse à Dunkerque,où il va découvrir la mer et subir certains événementsde la Deuxième Guerre mondiale,entre 1940 et 1945.Il entre dans la Marine à 17 ans.Devenu photographe,il va suivre pendant sept ans les opérations d'Algérie.N'hésitant pas à sortir du cadre de la "Royale",il emboite le pas aux unités de la Légion Etrangère ,aux parachutistes,opère avec les commandos de chasse,les commandos-marine,les groupements hélicoptères,etc....

 

Dans son second séjour en Indochine,Lucien Pallez,UNP Thionville à appartenu à ce bataillon.Voir sur ce lien: Lucien PALLEZ-1°RCP-7èmeRTA-265 ème Compagnie de Supplétifs.21ème RTA-12ème BI-1/21°RTA.

 

Une recherche a été tentée sans résultat sur ce lien  Indochine-recherche d'information sur soldat du 5/7°RTA.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • : Blog créé initialement pour faire connaitre la section de Thionville,s'est étendu à des sections et amicales de la région et d'ailleurs.
  • Contact

Recherche