Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 14:20

 

DLP-001Si vous appartenez à l'UNP,vous avez lu l'éditorial du Général PIQUEMAL dans le dernier numero DLP 213.Pour ceux qui n'ont pu lire cet édito,nous le recopions ici.

 

Ancien para,dans ta région tu trouveras une section UNP à laquelle adhérer.

 

                   *******************************
Le Général Bigeard:un soldat de légende ,une icône nous a quitté.........

Cet éditorial devait porter sur la crise de l'euro,le retour des nationalistes et le repli  identitaire.
Mais l'actualité commande....

Ultime clin d'oeil de l'histoire ou pied de nez malicieux,le Général Marcel Bigeard,mondialement connu,icône vivante des parachutistes,membre du comité d'honneur de l'UNP,est mort le 18 juin,jour de la célébration du 70ème anniversaire de l'Appel de 1940.
Il me l'avait déclaré le 24 avril lors de notre dernière rencontre à Toul.Ce dernier combat contre la vieillesse et la mort était perdu d'avance.Pourtant,il aurait voulu mourir debout.Jusqu'au bout,luttant avec énergie et détermination,jusqu'à son dernier souffle,sa vie aura été un magnifique combat.


capture 3

image de Jean-Claude Houlné,prise alors qu'il accompagnait le général Piquemal en visite à Toul.


 

Depuis novembre 2009,sa santé s'était déteriorée.Ces derniers mois,le général s'éteignait comme une bougie qui se consume.Il alternait les séjours à l'hôpital et les retours à son domicile.Malgrè son mental d'acier,il se sentait faible,presque vulnérable.Depuis sa dernière sortie du CHU de Nancy ,sans doute avait-il compris qu'il n'y retournerait pas.


Lundi 21 juin à 15 heures dans la cathédrale de Toul,nous étions 300 paras,50 drapeaux de l'UNP,venus de Lorraine,d'Alsace,de Bourgogne,du Nord mais aussi de toute la France à l'entourer  pour ce dernier hommage dans sa ville natale à laquelle,il était si attaché.


Rarement,peut être même jamais,cette cathédrale gothique n'a vécu un tel moment d'émotion et de partage!


Dans la nef baignée de lumière,près de deux mille personnes se trouvent dans la tristesse et le recueillement,pour dire adieu à "Bruno".A 15h30,l'aumonier Roland Noël accueille Mme Bigeard et sa fille,sur le parvis de la cathédrale Saint-Etienne.Derrière les autorités,les officiels,les paras et les amis se tient toute une foule de badauds qui n' a pu pénétrer à l'intérieur.
Dans le choeur,huit militaires du 3ème RPIMa encadrent le cercueil recouvert du drap tricolore sur lequel repose la képi du général et la Grand-Croix de la Légion d'Honneur.Tout autour ont pris place près de deux cent drapeaux.

Toul obsèques Gal Bigeard-23

origine image:section de Sarrebourg.


Très ému,Valery Giscard d'Estaing prononce une allocution poignante et souhaite partager trois souvenirs avec l'assistance:l'annonce de la chute de DBP à l'assemblée nationale le 8 mai 1954,la remise de la Grand-Croix de la Légion d'Honneur en septembre 1974,et la nomination en janvier 1975,comme secrétaire d'Etat à la Défense afin de régler le problème des comités de soldats et le malaise dans l'armée.
Enfin,le ministre de la Défense  Hervé Morin dans un éloge funèbre appuyé met en exergue les temps forts de la carrière exceptionnelle du général Bigeard.
Après quelques secondes de silence,des centaines de voix entonnent la bouleversante"Prière du para" suivi de la sonnerie aux Morts et de " La Marseillaise".
Les voûtes de la cathédrale  de Toul en garderont longtemps l'écho.

 

 

 

Puis mardi 22 juin, aux Invalides,le Soldat le plus décoré de France a reçu l'hommage de la Nation d'abord dans la cathédrale Saint-Louis"l'Eglise des Soldats" par un requiem auquel assistaient la famille,le Premier ministre François Fillon,l'ancien président de la République Valery Giscard d'Estaing,les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat,les présidents des deux commissions  de la Défense,le secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants Hubert Falco,la secrétaire d'Etat à la Famille Nadine Morano,les autorités civiles et militaires et les amis.


Comme la veille à Toul,l'UNP était représentée par une trentaine de drapeaux et près de 300 paras venus de tous les coins de France.
Salué par une centaine de drapeaux,le cercueil porté par huit paras du 3ème RPIMa a rejoint la cour d'Honneur accompagné des chants"la Prière du para" et '"j'avais un camarade"interprétés par tous les paras et frères d'armes présents.


Avant les honneurs militaires rendus par des détachements du 3èmeRPIMa,du 516ème RT de Toul,de la Garde Républicaine,de la Marine et de l'armée de l'Air et la sonnerie aux Morts,dans un style sobre et dépouillé,le Premier ministre prononce un bel éloge devant la dépouille mortelle du général Bigeard.
A mon sens,l'hommage national des Invalides au général Bigeard appelle deux observations importantes.
Misérablement,il a seulement bénéficié d'une poignée de secondes furtives sur nos chaînes de TV,alors que le pitoyable,le scandaleux,l'ignoble psychodrame de notre équipe de France de football a occupé pendant plus de 30 minutes nos antennes.Honteux,immonde et lamentable.
Ne pensez vous pas aussi que le parcourt exceptionnel,de légende,du général Bigeard,héros de la Résistance,des guerres d'Indochine et d'Algérie,officier le plus décoré de l'armée française,dernier soldat emblématique de notre époque,méritait la présence aux Invalides du Président de la République,chef des armées?

Mon général,je me tourne à présent vers vous.
Légende des paras,vous venez de nous quitter.Un vide immense frappe la communauté parachutiste.Vous nous manquez déjà.


Vous venez de rejoindre la piste sans fin et Saint-Michel.Frappé dans sa chair,bouleversé,meurtri,le monde parachutiste est en grand deuil.Il vient de perdre sa plus grande figure.
Guerrier prestigieux,23 ans de guerre,25 citations,5 blessures,héros,grand patriote,vous avez marqué votre génération et resterez un des plus grands centurions du 20ème siècle.Votre destin exemplaire et exceptionnel continuera d'éclairer encore longtemps la route des parachutistes d'aujourd'hui et de demain.


Chef exceptionnel,adoré de vos hommes,vous possédiez un charisme et un rayonnement hors du commun.Doué d'un sixième sens,possédant une baraka extraordinaire,meneur d'hommes incomparable,vous vous êtes illustré,en Europe,en Indochine et en Algérie
Vous aimiez passionnément la France et étiez un très grand patriote.Successivement illustre soldat, homme politique  atypique et écouté,écrivain décapant et audacieux,vous demeurerez un homme au parcourt de légende fabuleux,unique et admirable.
Vous avez rejoint par la grande porte le Panthéon des paras et pouvez prendre place au paradis des soldats.
Vous le savez,le général Douglas Mac Arthur,un autre très grand soldat disait lors de son départ en 1951:"Les vieux soldats ne meurent jamais,ils s'effacent lentement".Mon général,devenu une légende,vous ne disparaissez pas,vous restez et resterez toujours présent.
Prochainement,comme vous le souhaitiez,vous accomplirez votre troisième et dernier saut sur Dien Bien Phu pour rejoindre tous vos frères d'armes morts héroïquement dans la cuvette en 1954.
Vendredi 18 juin à 94 ans,vous êtes parti silencieusement et avez posé votre sac.
A Toul,aux Invalides,afin de témoigner considération,estime,admiration et affection au grand soldat,à la figure de légende,au chef charismatique et hors du commun,à l'homme de caractère,d'action que vous avez été,nombreux sont venus les paras et les Français.
Ils gardent de vous l'image forte d'un phare éclatant dans un monde sombre et d'un roc de certitudes au milieu de la tempête.Vous aviez le panache et le brio des grands et la fierté des seigneurs de la guerre,caste dont vous faisiez partie.
Ce qui frappait le plus à votre contact était à la fois votre confiance en l'avenir,votre courage indomptable,votre détermination,vos inébranlables  convictions et votre Amour de la Patrie et de la France  dont vous resterez un extraordinaire serviteur.
Vous nous avez quitté mon général,mais vous demeurez pour tous ceux  qui suivent un modèle emblématique ,une figure de proue et un symbole vivant.
Après cette destinée de légende,vous entrez dans le Panthéon de la famille parachutiste qui vous accueille avec déférence et admiration.
Au nom de tous les parachutistes,de tous ceux qui vous ont aimé,apprécié,admiré,avec déférence,nous vous exprimons,mon général,toute notre immense reconnaissance pour les services éminents que vous avez rendus à notre Armée et à la France.
Que Saint-Michel vous reçoive dans son éternité et vous réserve une place éminente au paradis des parachutistes.

Vous le savez
.'Le tombeau des Morts est le coeur des Vivants".Alors sachez mon général que vous vivrez toujours dans notre coeur et que la France,les parachutistes ne vous oublieront pas.


Ils vous saluent
le coeur serré
et vous disent ADIEU.


Par le Général de corps d'armée (2S)
Christian PIQUEMAL
Président de l'Union Nationale des Parachutistes.

Partager cet article

Repost 0
Published by union nationale des parachutistes de thionville - dans Articles sur le général Bigeard et son épouse Gabr
commenter cet article

commentaires

chaintrier-cormerais 08/07/2010 18:20


Les années passent , les présidents changent........ dommage parfois pour les Français.
Cependant j'aime la conclusion du "testament" de Bruno : je suis resté un homme libre.
Cordialement
Claudine Chaintrier


chaintrier-cormerais 08/07/2010 16:13


Bien entendu !!
Déjà Valéry Giscard d'Estaing avait choisi Bruno pour sa valeur d'homme de terrain et d'Homme tout court. Il l'appréciait et il l'a démontré par sa présence ; cela s'appelle LE RESPECT. C'était
réciproque d'ailleurs.
Tout le monde n'a pas une bonne éducation ni la mémoire courte..........
Cordialement
Claudine Chaintrier


union nationale des parachutistes de thionville 08/07/2010 16:39



Un beau coup de coeur écrit par le Général dans son livre"France réveille-toi"au Président Giscard d'Estaing.


Il termine par:


Président Giscard,la France a besoin de vous pour que vous continuiez à voir les choses de haut,pour que vous,le plus moderne des présidents français,puissiez nous éclairer sur les enjeux de l'an
2000.Car vous êtes et vous resterez toujours le plus doué de cette jungle politique.


 


 



chaintrier-cormerais 08/07/2010 15:15


TOUTE SA VIE EST RESUMEE DANS " MA VIE POUR LA FRANCE ". Quelqu'un n'ayant pas lu ses livres ou ne connaissant pas sa carrière prestigieuse(jeunes générations nées après 80 et au-delà ) trouveront
un dans ce livre l'exemple d'une vie toute dédiée à la France.
Dommage que le chef des armées ( je ne mets pas de majuscules volontairement ) n'ait pas cru nécessaire de lui rendre hommage aux Invalides.
L'important est que BRUNO reposera bientôt avec ses p'tits gars de Dien Bien Phu.
Cordialement
Claudine Chaintrier


union nationale des parachutistes de thionville 08/07/2010 15:49



Vous avez raison,mais,par deux fois,le Président Valery Giscard d'Estaing était présent,lui.Amicalement,Michel Deloffre.



Présentation

  • : blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • : Blog créé initialement pour faire connaitre la section de Thionville,s'est étendu à des sections et amicales de la région et d'ailleurs.
  • Contact

Recherche