Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 13:10


UNP Thionville-Président Jean-Claude Houlné(suite)A compter de 1986.

1986-février-Les paras reçus à la CRS 36.

Dans le cadre des bonnes relations qui unissaient les membres de la section locale de l'UNP et la CRS 36,une réception s'est déroulée dans les locaux de la compagnie.Une attention pour Pierre Thomé,le président d'honneur et délégué départemental de l'association nationale des anciens parachutistes,qui fêtait son anniversaire,une statuette de l'archange Saint-Michel lui a été offerte,un échange de cadeaux a suivi entre le commandant Yves Lejeune et J C Houlné.

 


1986-CRS-36.jpg (source Philippe Weiber)
.Le mérite civique remis à quatre membres de la section.

Quatre membres de la section Thionville Vallée de l'Orne se sont vu décerner le Mérite civique au cours de l'assemblée générale qui se déroulait au cercle des officiers de Thionville.
M Pierre Thomé,chevalier de la Légion d'Honneur,à remis la médaille de vermeil à Jean Caude Houlné président de la section et vice président national,la médaille d'argent à Claude Mertz trésorier,la médaille de bronze à Yves Netzer secrétaire et Philippe Weiber vice-président.
La séance a été ouverte en présence du colonel Romain Desfossés et du colonel Audren le commandant du 40éme RT.

 


1986-merite-civique.jpg

 

source-Philippe Weber


1986-AG.jpg assemblée générale(source DLP n°104)

1986-mars-Raid Para-Commando chez les amis Belges.

Thionville et les autres Européens,ça bouge à l'Est.(source DLP nr106)

Pour la cinquième année consécutive deux équipes de la section de Thionville-Vallée de l'Orne renforcée cette fois par trois éléments de l'UNP Mirecourt se sont rendus an Raid Para-Commando organisé par nos amis Belges.Le thème de ce raid était le "terrorisme,la prise d'otages et la survie",d'ou son nom de Rambo Senois.Départ le vendredi 21 mars à 22h du chateau de Bouillon;cagoule sur la tête,mains liées derrière le dos,nos prisonniers ont du subir l'épreuve de la guillotine,c'est à dire,couché sur le dos ,avec la tête"dans le sac",et coincé dans la "veuve";au déclic de la guillotine,le sac est enlevé par les partisans et le gars voit descendre le couteau sur sa gorge;comme mise en condition il n'y a pas mieux.Vers 2h du matin,descente en "death ride"du chateau dans le brouillard,ensuite marche pour trouver les obstacles,beaucoup de descentes en rappel et d'escalade de rochers;trois autres "death ride"attendaient nos baroudeurs sur le parcourt.Rangé dans un tunnel qui aboutissait dans un enclos de 8m2 ou les attendait un sanglier de 120kg qui chargeait.Pas de fénéants tout le monde a dû s'en sortir....
Traversée ensuite de 40 mètres de large sur un cable de 80m de hauteur,descente en rappel,traversée de la "Semois"(moins10° dans l'eau,fabrication d'un radeau de fortune afin d'éviter le mouillage,et descente de la rivière sur 2km pour rejoindre le camping Maka à 18h.Bien sûr,opération"Survie",marche à la boussole le samedi,la nuit très froide,tout ce qu'il faut pour conditionner les paras.A noter que la participation des Français a été remarquable,puisqu'ils ont remporté le challenge mis en jeu cette année.Remise de la coupe et des diplômes par le colonel Militis,ancien patron des Commandos de Marche les Dames.Le dimanche un repas chaud attendait nos raideurs.A remarquer cette année le travail remarquable et l'organisation très "militaire"de ce raid par le travail des"Partisans"entraînés par André Khil,le prost président de l'Amicale Belge.Rendez-vous l'année prochaine,challenge oblige.

 


1986-Raid-en-Belgique--2.jpg
Il y avait aussi le concours de Tir à Lebach(RFA)

Pour la 6éme année,les Paras de la section de Thionville participaient au concours de tir organisé à Lebach par les Paras du Régiment 252 de Lebach.................l'équipe de Thionville II y a remporté le challenge des invités,du côté des femmes,Heidi Muckensturm a remporté la coupe toutes catégories.


et aussi-Kreta Tag à Merzig

Invités par le Régiment 262 de Merzig,une vingtaine de Thionvillois se rendaient à la caserne"Auf der Ell",pour commencer avec nos amis Allemands,le 40e anniversaire de Crête;s'étaient joints à nous nos amis de la région de Metz.Plus de 200 personnes assistaient à l'office religieux en plein air;deux gerbes étaient déposées par les Allemands et les Français.Un "repas de corps" clôtura cette matinée,où étaient présents,quelques-uns des survivants de Crête.

1986-Une Saint Michel pas comme les autres-le foyer de la section prend le nom du colonel TRINQUIER.
(Le texte et image ci dessous proviennent du DLP N°108)

Une Saint Michel pas comme les autres.

 

 

 

1986-Foyer-TrinquierUn soleil radieux,un ciel clément,tout pour réussir une belle journée para.Dès le jeudi soir,nous arrivaient d'Ancona 8 paras italiens venus pour officialiser le jumelage entre nos deux sections.Accueillis par le président revenu de Lyon pour régler les derniers préparatifs de notre fête,ceux-ci étaient hébergés dans un hotel du centre ville.
Tôt le samedi matin,une vingtaine de Paras accueillaient le lieutenant colonel Bourgey,ancien du 1erRPIMA,qui devait présider cette Saint Michel 86.La maison du Para,prenait officiellement le nom de "Foyer Colonel Roger Trinquier",du nom du fondateur de l'UNP en 63.La plaque drapée de tricolore était dévoilée par le colonel et les paras Charles Drouchon et Philippe Weber,anciens du 3emeRPC et 3emeRPIMA;après, un message du président relatait la vie du colonel Trinquier ;un vin d'honneur était servi aux présents.Nous avaient fait l'honneur d'être avec nous,les présidents ou représentants de l'UNC de Thionville,la légion de Thionville et celle d'Amnéville,les C.V.R.,les S/Officiers de Réserve,les Officiers Mariniers,les Anciens Marins,les Anciens de l'Armée de l'Air,la Sidi-Brahim de Sierck et nos amis d'Ancona et de San Rémo;étaient également présents J Marie Demange député de Thionville et Henri Ferretti vice-président du Conseil Général.

Dès 16 heures,le stade municipal d'Amnéville était noir de monde,plus de 1000 personnes scrutaient le ciel dans l'attente du premier largage;vers 16H30 le CESSNA larguait les paras d'Ancona et l'équipe du 40eRT.Entre chaque passage ,la musique du 1erRI de Sarrebourg donnait une aubade;un deuxième avion largait l'équipe de Moselle Para et Belges et un troisième larguait l'équipe officielle des chuteurs du 13emeRDP,avec un superbe carreau de l'adjudant Roth.A 17H30,le défilé emmené par la musique du 1erRI,notre drapeaux et sa garde,les drapeaux italiens et belbes et 24 drapeaux d'associations amies,dont les sections UNP de Mirecourt,Charmes,Metz se rendaient au monument aux morts;Etaient dans le défilé le Dr Kiffer député-maire,J-Marie Demane etJ-P Heitz condeiller général et Maire d'Illange;le piquet d'honneur était fourni par le 39eEACA de Metz;après la lecture de la Prière du Para,plusieurs dépotsde gerbes étaient faits.Le colonel Bosch,délégué militaire de la Moselle,remettait la croix du Combattant au chasseur para Charles Fogel,ancien d'Algérie.

Un vin d'honneur était servi et offert par la municipalité au Casino;J-M Zimoj,adjoint aux sports d'Amnéville remettait des coupes aux équipes de Ancona,Moselle Para,40emeRT,13emeRDP et Para-Commandos Belges.La coupe du meilleur carreau était offerte par le vice-président national J-C-Houlné à l'équipe du 13emeRDP.

A partir de 20 heures,plus de 300 convives dégustaient une excellente "porcetta"préparée par l'équipe du Comité des Fêtes d'Amnéville.

Dans la soirée,le jumelage officiel entre les deux sections était scellé par un échange de fanions,de diplômes et d'insignes;15 paras thionvillois sont membres de la section de l'ANPDI d'Ancona et 15 Italiens sont membres de notres section.


Au son des accords des "Astéria",la soirée se termina à 5 heures du matin.Nous tenons à remercier les volontaires qui ont préparé cette Saint-Michel,qui ont farçi les cochons,tenu le bar,se sont relayés à la caisse boisson et réceptionné nos invités.Tant pis pour les absents qui une fois de plus ont eu tort.A la Saint-Michel 87 pour la remise du nouveau drapeau.
JC Houlné.
 

(source- Philippe Weber).

1986-juillet.l'UNP de Thionville au 2emeREP de Calvi
Treize adhérents de la section sont allés en Corse effectuer un raid de quatre jours en haute montagne,raid nommé GR20.
A leur arrivée les paras ont été accueillis au 2eme Regiment Etranger de Parachutistes de Calvi par le colonel Goul et ont  assisté à une prise d'armes.


2-rep.jpg(photo offerte à notre blog par Philippe Weber).

1986--septembre.Les chuteurs de l'UNP à San Rémo.(ANPD'I de San Rémo).
l'UNP Thionville en visite à San Remo ou trois de ses chuteurs ont participé a un challenge qui les a amenés à effectuer un saut à 2000 mètres d'altitude.(dans le cadre d'un premier jumelage avec l'ANPD'I de San Remo).


1986-jumelage-ANDP-I-San-Remo-.jpg (source-vieil article du RL offert par JC Houlné)

1987-Un saut dans le Sud-Ouest-33eme anniversaire de la bataille de Dien Bien Phu
.
source image DLPn°112

1987-Gal-Bizard---Florange.jpgCette année là,le 33eme anniversaire de la bataille de Dien Bien Phu a été commémoré par la section de Thionville-Est et Ouest et de la vallée de l'Orne à Florange.
La cérémonie a été présidée par le général Alain Bizard.Aprés un rassemblement place de l'hotel de ville à 17h30,un dépôt de gerbes a été effectué au monument aux Morts
et sur la tombe de M.Mackowiak.Héros de Dien Bien Phu,décédé en 1981.Il était présent le 7 mai 1954 dans le celèbre camp retranché.
La cérémonie était marquée par la présence du général Bizard,héros de Dien Bien Phu ou il commandait un peloton de chars,commandant d'escadron au 1erRCP en Algérie,chef de corps du 13emeRDP à Dieuze,il termine sa carrière comme gouverneur de la 2eme région à Lille en 1985.
La partie musicale était assurée par l'harmonie municipale de Florange et de nombreux parachutistes belges,Italiens,allemands et français étaient présents,ainsi que des hommes du 40eme RT de Thionville, pour la revue des troupes place de l'Hotel de Ville(source JC Houlné)


Un saut dans le Sud-Ouest.

Mettant à profit les excellentes relations du Président JC Houlné avec la 11emeDP,la section a été reçue dans la division para.
Accueillis à la caserne Bernadotte à Pau par le Président,les thionvillois ,après avoir voyagé de nuit,prenaient leur premier repas dans le sud-ouest .A quinze heures la délégation était attendue à l'ETAP,maison mère des parachutistes français et européens et a été accueillie par le chef de bataillon Gabigliani.
Celle-ci a visité l'école pendant deux heures,ainsi que le Musée et salle d'honneur des parachutistes français.

Direction Tarbes,ou la section était l'invitée du colonel A.Mengelle,délégué militaire des Hautes-Pyrénées,et ancien chef de corps du 1erRMCA de Thionville.A partir de 19h,incorporation des paras au Quartier Soult,caserne du 35emeRAP;mise en batterie de plusieurs canons de 120mm,etvisite commentée du quartier ,et salle d'honneur.Le lendemain,pélérinage à Lourdes et retour sur Tarbes;réception au cercle Foch ou le déjeuner est pris en présence de Madame et du Colonel Mengelle.L'après midi,accueil au 1erRHP,avec démonstration des engins "Milan"et "Sagaie",les armes utilisée à l'époque au Tchad contre les Lybiens;explication de la mission du régiment ,visite de la salle d'honneur,du foyer et sous la conduite du DMD Mengelle,visite en ville du "Musée des Hussards".
Retour dans la nuit avec plein de souvenirs.

A Bernadotte,le repas était présidé par Marc Desaphy,de l'UNP Pau,et a Tarbes le président Messager était représenté par quatre de ses adjoints.Echanges de cadeaux et fanions avec les régiments et le Cdt de la place de Tarbes.
Les plus heureux étaient les anciens du 35emeRAP et du 1er Hussards ,les plus déçus ceux du 1erRCP qui n'avaient plus que des souvenirs.Les plus impressionnées et les plus fières d'être là,ce furent nos épouses.
source-DLP N°112de 1987
1987-saut dans le sud-ouest

 


Transmis par René Schuler.

 

1987-Bulletin-de-liaison-suite-.jpg

 

 

octobre 1987-Saint-Michel des paras à Cattenom en présence du général Bigeard-Remise à la section du nouveau Drapeau.

Remise du nouveau drapeau par le Général Bigeard.

Le samedi 10 octobre un Cessna survole la commune de Cattenom,cinq paras dans le ciel et à l'arrivée au sol le drapeau est présenté au Général Bigeard.La Musique du 150èmeRI de Verdun et les paras du RLA de Metz accueillent les autorités civiles et militaires.JC Houlné entouré  de son équipe et des présidents UNP de Metz,Sarreguemine,Mirecourt,Saint-Avold,Strasbourg,des paras de Nuremberg,Merzig,Lebach,Saarlouis,Anconne avec à leur tête le Général De Santis,et les paras-commandos belges de Bruxelles et Arlon.

Le Cdt Loustau,président national est représenté par le Général Aussaresses.Allure fière et le béret bien vissé sur la tête les paras défilent jusqu'à l'église où nous attend l'aumonier militaire.Pendant la messe à la mémoire de nos amis disparus,le Général Bigeard et Madame Marie Thome,parrain et marraine du drapeau ,le présentent face à l'autel pour sa bénédiction.Un dépôt de gerbe a lieu au monument aux morts et le défilé se rend sur la place d'armes pour la remise officielle du drapeau.

Le Général Bigeard,membre du Comité d'Honneur de l'UNP,le remet au président Houlné qui lui- même le confie au porte-drapeau Daniel Weiler.

Gérard Fritz,président UNP de Sarreguemine,se voyait remettre la Croix de Chevalier de l'Ordre National du Mérite des mains de Bruno et Gérard Védral la Croix du Combattant "Algérie".Tout le monde se retrouvait pour le vin d'honneur offert par la ville de Cattenom.
De très nombreuses personnalités civiles et militaires réhaussaient les cérémonies de leur présence.

Et pour fêter Saint-Michel,la soirée se terminait par un dîner dansant au casino de Cattenom,présidé par le Général Aussaresses et ou de nombreux convives se retrouvaient...chaude nuit.(source DLP n°113)


Les articles journaux d'époque


1987-nouveau-drapeau-1.jpg (article d'époque du Républicain Lorrain-offert par JC Houlné)

Entre les mains du général Bigeard et de Mme Marie Thomé,aux côtés de Jean-Claude Houlné,le nouveau Drapeau a été béni dans l'église de Cattenom.


1987-nouveau-drapeau--001.jpg (Article d'époque du Républicain Lorrain,offert par JC Houlne).

1988-Dans le programme de cette année.(éléments retrouvés)
-l'assemblée générale.
-manifestation le 19 mars.
-commémoration de la bataille de Dien Bien Phu à Thionville,(34eme anniversaire).
-la Saint Michel s'est déroulée à Sierck les Bains en présence du général Massu.
-concours para-interalliés à Lebach en Allemagne.
-un raid commando en Belgique.(le 2eme).
-a Ancona en Italie,six paras de Thionville ont passé le brevet para italien.

Les paras de Thionville en Italie.

Dans le cadre du jumelage entre les sections de l'UNP Thionville et de l'ANPDI d'Ancome,deux rencontres par ans étaient prévues.Cette année ceux de l'UNP étaient invités par la "Folgore"pour passer le brevet prémilitaire italien .Partis tôt le vendredi par la route,7 gars de la section rejoignaient Falconara le dernier week'end de septembre.Lever à 7 heures,le samedi matin pour se rendre sur le terrain de Fano,ou plus de 100 "candidats paras" attendaient d'embarquer;sous un soleil de fin d'été,chacun effectua trois sauts en automatique;Rosaire Babou,du 40emeRT eut la joie d'effectuer un 3000 mètres avec l'équipe officielle de la Folgore.
Les nouveaux brevetés:Weber,Pietropoli,Deutschler,Babou,Weiler,Storck.Les brevets leurs furent remis par Luciano Maiolatesi,vice-président national et héros de El Alamein.


Sierck-les Bains-25eme Anniversaire de l'UNP en présence du général
Massu
.
L'UNP avait alors 12.000 adhérents pour 120 section,dont une trentaine dans l'Est de la France.Pour son 25éme anniversaire 300 anciens paras venus du grand-Est se sont retrouvés à Sierck-les-Bains  en presence de personnalités civiles et militaires dont le général Massu,80 ans.


1988-Sierck-les-Bains.jpg (source-JC Houlné)

1989-Assemblée générale de l'UNP-effectifs à la hausse-Jean-Claude Houlné,vice président de l'union nationale des parachutistes réélu président de la section de Thionville-Vallée de l'Orne.Cette année,la assemblée générale était présidée par le colonel Romain Desfossès.Lors de l'ouverture ,le président Jean-Claude Houlné a déclaré que la section de Thionville était toujours la première de France,qu'elle se devait d'être crédible auprès de l'armée,la gendarmerie,la police et qu'elle ne serait jamais attachée à un parti politique quel qu'il soit.
Les effectifs de la section sont en augmentation,457 adhérents y sont inscrits.
Cette année aussi a vu la réélection à la présidence de la section de Jean-Claude Houlné,devenu vice-président au niveau national de l'UNP;


1989-mai.Commémoration de la bataille de Dien Bien Phu.

Cette année la commémoration du 35eme anniversaire de la Bataille de Dien Bien Phu s'est faite à Hayange,en presence.du.colonel.Chateau.Jobert.
1989-Hayange.jpg

(source-JC Houlné)

1989-13 et 14 mai-Gongrés à Contrexéville.
 Présidée par le général Aussaresses et organisée par le Président Boulanger,animée par le délégué régional JC Houlné,la réunion régionale fut un succès.Accueillis par le commandant Léon à la base 902 de Contrexéville,60 de nos amis avaient répondu présent ...............(source DLP nr122)



1989-UNP-Congres-Contrex-ville.jpg 1989-5eme journée du livre d'histoire et roman d'aventure au Beffroi de Thionville.

1989-5eme-journee-du-livre.jpg
(origine de l'image-DLP N°123 septembre octobre 1989).

1989-octobre-
la commémoration de la Saint Michel s'est effectuée à Mondelange,en présence du général Aussaresse,de personalités civiles et militaires.Des paras de differente nations ont ensuite effectué un saut en "commandé".


1989-Saint-Michel.jpg


(source-JC Houlné)

Saint Michel Nationale-2photos source DLP nr124.


1989-Saint-Michel-Paris-1.jpg G-le drapeau national.
D-de GàD,Mme la Maréchale Leclerc,M.Méric secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants,le Général Lacaze,le Général Guignon.

1990-quelques événements de l'année.
-visite de Eric Millot à la section
-l'Union Nationale des Parachutiste de Thionville a invité ,en février ,le commandant Helie Denoix de Saint-Marc à la maison de la presse de Hayange.
-assemblée générale.
-commémoration de la bataille de Dien Bien Phu à Hettange-Grande.
-en juin six chuteurs UNP ont effectué un saut dans le parc du chateau de La Grange à Manom.Présence du général Aussaresses.Les participants ont ensuite participé au méchoui.
-les membres de la section en Angleterre pour la seconde fois.(la première en 1985)
-la Saint michel célébrée à Yutz en octobre en présence du général Aussaresses,président de l'UNP.
-participation à la Saint Michel nationale à Paris.
-participation à la Saint-Michel à Ancona.
-présence de la section le 11 novembre a la cérémonie à Paris,la section a été aussi présente le même jour à l'aussuaire de Douaumont pour la pose et bénédiction d'une plaque à l'intérieur de la crypte.
-activité de tir.



Pour la première fois cette année était présent le drapeau de l'Union européenne des parachutistes.

-janvier.Une visite,Eric Millot invité à la section locale.

Eric Millot,champion de France de patinage artistique de passage à Thionville etait l'invité de la section ou il comptait des amis.


1990-Eric-Millot.jpg (source Philippe Weiber)

-février.le commandant de Saint-Marc à Hayange.


1990-commandant-de-Saint-Marc-a-Hayange.jpg (source-vieil article du RL offert par JC Houlné)

juin-les paras sautent sur La Grange.

1990
la section Thionville Est-Ouest-Vallée de l'Orne s'était donné rendez-vous dans le magnifique chateau de La Grange,six paras de la section y ont effectué un saut de 1400m.
Présence de Georges Fleury qui dédicaçait son livre'Koumbala",cet ancien "Fumaco"avait écrit plusieurs livres sur l'Indochine et l'Algérie et avait participé plusieurs fois aux journées du livre.

 

 


(source JC Houlné)

-juillet-seconde visite en Angleterre.après leur première visite en 1985,des membre de la section Thionville Vallée de l'Orne se sont rendus en outre Manche ou ils ont participé au 50 eme anniversaire de la création du corps des paras britanniques.
Cette manifestation était présidée par le prince Charles,nos paras ont participé à une grande parade avec leur drapeau et ont  ensuite effectué deux séances de sauts.
Etaient présents des délégations d'anciens parachutistes européens.
1990-section-en-Angleterre.jpg

L'équipe de Thionville

1990-9 adhérants section Thionviile à la Saint Michel d'Ancona.

Comme chaque année,rendez vous est pris en Italie pour la Saint-Michel de l'ANPDI,9 adhérents de la section de Thionville emmenés par JC Houlné,prirent la route pour Ostra,jolie petite commune du département des marches.Le samedi 1er septembre ,15h30,rassemblement pour assister à l'office religieux et arrivée des vétérans de la "Folgore" qui fêtaient le 50ème anniversaire de la création du bataillon qui partit à El Alamein.Défilé à travers la cité,dépôt de gerbes au monument et inauguration d'une plaque  à la gloire de tous les combattants de la dernière guerre.La journée se terminait par des sauts en parachute sur la place des sports.
Le 2 septembre,réveil de bonne heure pour aller sauter à  Loretto,distant d'une trentaine de KM;là nous attendait un Pilatus et briefing pour ceux qui n'avaient pas encore sauté en Italie;Frechein du 11ème choc après 30 ans,Capron du RLA après 25 ans,BAF 3èmeRPIMA et Wilmes du 17RGAP.
A noter l'excellent carreau de Xavier Urbain,après une chute de 3500m,13èmeRDP.
Tout s'est bien passé et la section a ramené en plus des souvenirs,5 nouveaux brevetés italiens.

 



1991-Passage du général Aussaresses à Thionville.

A l'occasion de son passage à Thionville,le général Aussaresses a été accueilli par JC Houlné,président de la section locale et aussi vice-président national.Le général Assaresses a d'abord récompensé quatre membres de la section en leur conférent la médaille du mérite civique.Il s'agit de MM. Eugène Dimanche,Pauly,Roland Morchain(un des responsables du para-club)et Raymond Molière.
S'adressant aux anciens paras thionvillois,le général a dit sa confiance en les troupes déployées dans le Golf par la France."C'est une troupe hautement motivée et professionnelle qui est à l'aise dans le Golf.Nos soldats sont dotés des matériels les plus modernes et sont très bien entrainés",a souligné le général avant de déclarer:"Notre problème n'est pas de savoir si il fallait ou non faire la guerre.L'armée française est là bas ,nous sommes avec elle,sans complexe et nous assurons tous nos soldats engagés là bas de notre soutien sans faille et affectueux".

Abordant les prochaines opérations terrestres ,le général a dit sa foi dans la réussite des armées alliées et de l'armée française en particulier.
"Nos soldats sont prêts à y aller.Ils ne manquent pas de moyens.Ils disposent du meilleure armement disponible en France qui est aussi bon ,voire supérieur au meilleur armement des autres armées".

Le président national de l'UNP a conclu en se félicitant de l'esprit des troupes parachutistes.
1990-Gal-Aussares.jpg



1991-avril-3éme section de France.


1991-Thionville-3eme-section-de-France.jpg (source-vieil article du RL offert par JC H oulné)
1991-Commémoration  de la bataille de Dien Bien Phu.

40 drapeaux dont 6 de l'ANP d'Italie et 1 des Para-Commandos Belges ,une délégation de Paras Allemands de Merzig et Sarrelouis,4équipes de chuteurs dans les airs,de ces mêmes nations,et plus de 300 personnes avaient répondu à l'appel de la section pour commémorer le 36ème anniversaire de la chute de Dien Bien Phu.Présidée par le général Mengelle,ancien de Dien Bien Phu et prisonnier au camp nr1,le cortège précédé d'une section du 40èmeRT et de l'Harmonie d'Illange se rendait au monument aux morts;quatre anciens du camp retranché déposaient une gerbe.
Rehaussaient de leur présence cette cérémonie :le député Demange,H. Feretti,1er vice-président du Conseil Général,M. Heitz,Bourganer,Jaman,Wagner,maires des villes environnantes.L'armée était représentée par le Lt Colonel Tronc de Bouchony,cdt en second du 40èmeRT et le Cne Buisson,le Cne Koehler de la Gendarmerie,les officiers de la CRS36,et lesprésidents d'associations patriotiques de la Moselle Sud devant le monument aux morts ,le président Houlné lut un poème à la gloire de "ceux d'Indochine"écrit par Holleindre pendant sa détention à Fresne.(source DLP  nr133 année 1991).


1991-Célébration de la Saint Michel à Amnéville.Hommage rendu à l'adjudant Roland Graviloff.

Un hommage a été rendu à l'adjudant Roland Gavriloff,plus de quinze années après sa mort en Corée.Une rue a été baptisée à son nom,à l'initiative de la nouvelle direction de la commune,M.Kieffer venait d'être porté à la tête de la municipalité.
(origine du texte et de l'image  ci dessous DLP N°135 october novembe 1991).


La mémoire de Roland Graviloff perpétuée.

Saint Michel,patron des paras a été célébrée avec plus de faste que d'habitide,la municipalité ayant voulu témoigner à cette occasion de son respect pour l'adjudant ROLAND GRAVILOFF,enfant d'Amnéville,mort en héros au cours des combats de Corée.
Quand parvint la nouvelle du décès de l'adjudanr Roland Graviloff,la municipalité communiste d'alors ne fugea pas utile de rendre hommage à ce héros qui vient de perdre la vie dans les combats de Corée.
Depuis le 21 septembre,une rue d'Amnéville est baptisée "Roland Graviloff".

C'est la lecture de l'ouvrage"Le bataillon de Corée"par M. Hacké,adjoint au maire,qui va provoquer le déclic.A la municipalité on a tôt fait de décréter qu'il faut lui rendre hommage pour perpétuer sa mémoire auprès des générations futures.Sur la plaque,on commence par porter la mention complémentaire"Mort pour la France en Corée le 6 octobre 1952".Et on convient de la Saint Michel,patrons des paras ,pour lui rendre les honneurs qui lui sont dus.

Les cérémonies se sont déroulées avec faste samedi.Anciens compagnons d'armes,anciens combattants,personnalités civiles et militaires,porte-drapeaux,sapeurs pompiers,harmonie municipale,anciens de la L'gion Etrangère,parachutistes du RLA de Montigny,en présence du dépoté-maire et de ses adjoints,se sont retrouvés à l'angle de la rue Graviloff pour y dévoiler la nouvelle plaque aux accents de la Marseillaise.Tous se sont ensuite rendus en cortège au stade de la Cimenterie ou étaient attendus des lâchers de parachutistes.Sur la pelouse avaient été installés les repères permettant aux chuteurs de l'UNP Thionville,du RLA de Metz,d'Ancona,et Belges d'Arlon d'atteindre l'objectif.Le temps clément et le faible vent ont favorisé l'opération,et c'est sous les applaudissements du public qu'ont été accueillis les parachutistes.

Moment particulièrement émouvant que ceux vécus par les camarades de Roland,mais sans doute plus^poignant encore pour Alexis et Nicolas,ses deux frères accompagnés de leurs épouses.Pour ceux-ci,cette journée constitue la troisième à laquelle est associée le nom de Roland.Une caserne à Castelsarrazin porte son nom,ainsi que deux allées.L'une se trouve à l'école d'application du Génie à Angers,et l'autre au camp de Vaud au Mans.

40 porte-drapeaux étaient présents,dont ceux de Corée,plusieurs sections UNP de Metz,Saint Avold,Briey,Mirecourt,les Anciens du Bataillon de Corée,le colonel Poupard,le commandant Misseri,l'adjudant André Besammat,R. Barthelemy et le Bataillon Belge,les paras d'Ancona,avec le président Maiolates,les paras-commandos belges emmenés par C.Bras et C.Gronaert,les paras allemands de Sarrelouis.

L'armée était représentée par un piquet d'honneur du RLA avec les capitaines Blanchon et Rosier,le commandant  Maucec du 2eme Génie(ancien du 17emeRGP),le commandant Metret du 4emeHussards(ancien du 1erRCP),l'adjudant chef Leininger du 13emeRDP,le lieutenant Simeur de la Police Nationale,côté civil,le député maire d'Amnéville J.Kiffer,le député Demange,P.Jaman,maire de Mondelange.

Cette cérémonie était présidée par le colonel Romain Desfossés,rénovateur de l'UNP.

 


1991-Amneville-Gravilff.jpg

1992-au quartier Lyautey du 13ème RDP.

Organisée par la section de Thionville,c'est le quartier Lyautey fief du 13ème RDP qui ouvrait ses portes à l'UNP,124 élus de l'UNP avaient pris la route de Dieuze pour leur réunion annuelle.
A partir de 8heures,les "Velus"se retrouvaient au foyer du dragon pour le petit-déjeuner.A 9 heures,présentation du carré UNP au général Aussaresses.9h15 levée des couleurs en présence d'un piquet d'honneur des dragons paras;après la sonnerie d'usage par le clairon du 13,le président national inspecte les hommes en armes.9h30 exposé à la salle de cinéma par le Lt-Colonel Capois sur un court-métrage sur les missions du régiment.10h30 début des travaux animés par JC Houlné délégué régional.Etaient présents les élus des sections de Metz,Thionville,Creutzwald,Sarrebourg,Sarreguemine,Troyes,Dijon,Strasbourg,Hagueneau,Ste-Marie aux Mines,Mulhouse,Mirecourt,Saint-Dié,Verdun,Nancy,Briey.

Le général Aussaresses a dit son plaisir d'être au 13,a stimulé l'auditoire avec sa verve coutumière,afin qu'il garde toujours la foi et a informé les présents que l'Union sert de référence à toutes les associations patriotiques.

12h30-rassemblement au Cercle des sous-officiers ou attendait le Lt colonel de la Tousche,patron du régiment .Après un repas digne de "notables",le général Aussaresses a pris la parole pour dire combien il avait apprécié l'hospitalité des dragons paras.Il remet un souvenir UNP au colonel ,qui se félicite de notre présence et rappelle que les portes du régiment sont toujours ouvertes pour l'UNP;Dans son allocution pleine de chaleur et d'humour,pour lui un bon para doit être un "para chat maigre",un clin d'oeil sans doute à nos quelques kilos superflus.

15 heures-tous les volontaires se rendent au stand de tir pour une initiation au FAMAS sur le civétir,c'est à dire sur des paysages en mouvement.
1992-Aussaresses-13RDP-1992--  


1992-Célébration de la Saint Michel à Cattenom

s'est faite en présence du général Schmitt Maurice,du maire de la commune M.Bohler Alphonse,personalités civiles et militaire,la troupe,les représentants des associations parachutistes européennes.
1992-Saint Michel Cattenom

(source JC Houlné)

1992-Les paras accueillent J.J.Beucler-ou l'on reparle de Boudarel.

l'assemblé" générale s'est tenue à Illange,avec,comme invité Monsieur Jean-Jacques Beucler,ancien secrétaire détat.M Beucler qui avait publié un livre sur Boudarel et le camps de prisonniers n°113 en Indochine ou Boudarel avait servi comme instructeur politique adjoint au commissaire politique de ce camp 113 ,ou sont morts nombreux de nos soldats

Quelques explications
(source DLP N°149-année 1994)
Crime contre l'humanité.
Affaire Boudarel-juillet 1994.

Communiqué du Comité d'entente des Anciens d'Indochine.
L'ancien Ministre Jean-Jacques Beucler,lui même ancien prisonnier des Viets en Indochine,avait au cours d'un colloque au Sénat,rendu publique la présence de Georges Boudarel,comme Commissaire Politique au Camp 113,ou furent exterminés de nombreux prisonniers français.

L'Association Nationale des Prisonniers d'Indochine (L'ANAPI) ne pouvant alors"ester en justice"avait dû s'associer à la plainte avec constitution de partie civile déposée par un de ses membres,Monsieur Sobanski,ancien prisonnier du Camp 113,contre Georges BOUDAREL,qui avait bénéficié d'un non lieu.

Un arrêt de la Chambre Criminelle de la Cour de Cassation avait confirmé ce non lieu au motif que les crimes contre l'humanité ne pouvaient être poursuivis en France qui si ils avaient été commis en Europe au cours de la dernière guerre et uniquement au profit des puissances de l'Axe.

A la suite de ce non lieu, BOUDAREL avait porté plainte contre SOBANSKY,l'ANAPI et leurs complices(les anciens prisonniers d'Indochine,témoins dans la plainte initiale),pour dénonciation calomnieuse.

Ce dossier a été confié à Monsieur GETTI,Premier Juge d'Instruction à Paris,qui a lancé une commission rogatoire en vue d'établir la vérité des faits qui s'étaient produits au Camp 113 alors que Georges BOUDAREL y exerçait ses fonctions politiques.

Monsieur GETTI a communiqué les résultats de cette CR aussi bien à Monsieur BOUDAREL qu'à Monsieur SOBANSKY et au Général de SESMAISONS,Président de l'ANAPI,le 30 juin 1994.

Il a aussi procédé à la mise en examen pour dénonciation calomnieuse du Général SESMAISONS,cependant que Monsieur SOBANSKY avait été mis sous régime de témoin assisté.

Les associations d'anciens d'Indochine se sont déclarées solidaires de Monsieur SOBANSKY et du Général de SESMAISONS car à leurs yeux,les faits dénoncés par ceux-ci étaient bien rééls.Ces mêmes associations se sont indignées du fait que Georges BOUDAREL ait osé poursuivre en justice ses anciennes victimes,rappelant que dans le Camp 113,alors qu'il exerçait ses fonctions,la mortalité par malnutrition et mauvais traitements avait été supérieure à celle des camps nazis,qui sont déja considérés comme la honte de l'humanité.
Le Comité d'Entente des Anciens d'Indochine.

ANAPI.

Histoire de camp-113

En ce qui concerne le camp 113,il faut éviter tout malentendu-les camps de prisonniers changeaient souvent de lieu et d'appellation.
Pour ma part,je suis arrivé début octobre 1951 au" premier camp 113"situé près du village de "Nam Nahm",à 25 km à l'ouest du kilomètre 32 de la RC2(60km au sud de la frontière de Chine,30km sud-ouest de Bac.Giang).

Ce camp était abandonné et son cimetière contenait des tombes inconnues.Nous reconstruisimes les paillottes et il nous fallut évidemment agrandir aussotôt le cimetière,où nous enterrâmes de nombreux camarades.C'est là que nous accueillîmes les prisonniers de la première bataille de NGHA-LO(novembre 51)et des combats du pays THAÏ. Au nombre de ceux-ci,se trouvait le Sergent FILLEUL qui ne fut jamais libéré et connut très bien BOUDAREL,et bien d'autres qui y moururent:les lieutenants TRUCHOT,LE ROCH,et RENOUX,l'Adjudant CREPELLIERE etc....
Je l'ai quitté vers le 15 janvier 1952.En novembre de la même année,ce camp était devenu totalement insalubre.En effet les cimetières débordaient de cadavres inhumés en surface car les prisonniers fossoyeurs étaient épuisés.Les grosses pluies d'automne déterraient les corps,ce qui polluait les ruisseaux.Les rats pullulaient   et s'attaquaient même aux mourants à l'infirmerie.Il a fallu évacuer ce camp pour des raisons sanitaires.(Témoignage de mon ami le Major TURELIER arrivé au premier 113 au printemps 52).

Alors on reconstruisit 30 kilomètres plus à l'est,au nord de VINT-THUY,non loin de la RC2 un nouveau camp 113 près de LANG-KIEU-C'est là que sévit BOUDAREL et souffrirent SOBANSKY et ses camarades capturés à la deuxième bataille de NGHA-LO(novembre 1952) et combien d'autres:L'Adjudant Thomas CAPITAINE,le lieutenant JEANTELOT,le médecin-lieutenant PEROT etc....

Général Yves de SESMAISONS..


1993-en mai,la commune de Illange rend hommage à ceux de Dien Bien Phu en nommant l'une de ses rues.La cérémonie s'est effectuée en présence du général Bigeard-(Illange a été la première commune de France à rendre cet hommage)
1993-Dien Bien Phu à Illange.

(source JC Houlné)


L'Hommage au Bataillon Bigeard.(source DLP N°152)


1994-Amneville inauguration Av. Bataillon Bigeard (35) Amnéville a été la première ville française à honorer le Bataillon Bigeard,qui s'est distingué lors de la guerre d'Indochine.Le général Bigeard a dévoilé la plaque,recueilli les honneurs et distribué les bons mots.

Ila voulaient une avenue Bigeard,alors je leur ai dit que je n'étais pas encore ratatiné.Et puis mes gars savent ce que je leur doit:A la salle Maurice Chevalier d'Amnéville,le général bigeard distribue les anecdotes comme autant de tapes dans le dos et de coups de pied au derrière dont il a gratifié son bataillon.L'homme porte droit ses soixante-dix-huit printemps,avec en plus l'humour et le détachement de ceux qui en ont assez vu pour savoir dans quel camp sont les hommes qu'il rencontre.
Amnéville est la première ville en France à dévoiler la plaque d'une avenue consacrée au Bataillon Bigeard.La nouvelle avenue relie le quartier de la Cimenterie à l'aglomération:Un symbole de jonction communautaire que le député-maire de la ville n'a pas manqué de souligner dans son discourt enflammé.
"Les soldats d'Indochine étaient devenus les soldats oubliés.Et quel plus beau symbole que le Bataillon Bigeard,mythe vivant du guerrier noble au coeur pur,pour réhabiliter ces soldats"
L'avenue qui traversera le futur lotissement 'la Roseraie"sera née en grande pompe,c'est le moins que l'on puisse dire.

Courage et audace.

Le général Bigeard saisit toujours le micro avec gourmandise.Mais c'est avec respect et chaleur qu'il a rencontré les militaires sur le terrain,après avoir dévoilé la plaque dédiée à son Bataillon.Une plaque qui peut suggérer ,selon le préfet de la région M.Benmebarek venu en représentant du ministre de la défense,l'image de la gloire militaire,les vertus du courage et de l'audace,la force et la simple humanité du Bataillon Bigeard.

Descendus du ciel,huit chuteurs du Régiment de Livraison par Air se sont posés à quelques mètres de la foule des officiels et des personnalités invitées.Une façon de rendre hommage à leur parrain,à leur légende,à leur Maréchal d'Empire comme ils l'appellent,pour les hommes de la section de l'Union Nationale des Parachutistes de Thionville et de la Vallée de l'Orne(coorganisateurs de la manifestation avec la ville d'Amnéville).Les cérémonies(revue,dépôt d'une gerbe au monument aux morts) ont été accompagnées par la Musique du 16ème Chasseur de Sarrebourg.

1994-avenue-bataillon-bigeardOutre les représentants locaux des corps constitués,des forces de l'ordre et des régiments de la région,de nombreux drapeaux des anciens combattants et militaires de France se sont rendus à l'inauguration.Comme l'explique l'un des plus jeunes:"L'Indochine nous a plus marqués que l'Algérie:8000 morts sur 11.000 soldats en quatre mois..."
Dans son allocution souvent drôle,parfois goguenarde ou encore furibonde,le général Bigeard a insisté natamment sur la nécessité d'une armée européenne et sur la vacuité des luttes du monde politique qui divise le pays.
Catherine Guidi.


Les personnalités.
JC Houlné président de la section de Thionville-Vallée de l'Orne,les anciens du 6èmeBPC venus des quatre coins de France,M. le Préfet de Région Benmarek,représentant le ministre de la défense,Dr Kiffer,député-maire d'Amnéville,François Grosdidier député de Metz et vice-président du Conseil Régional,le colonel Kuntz ancien du 13émeRDP représentant le gouverneur militaire de Metz,le Lt-Colonel Camus commandant en second du 40èmeRT(ancien du 13èmeRDP),le Lt-Colonel Vallet commandant le 4ème Hussards,le Commandant Buisson ORP du 40èmeRT.le Commandant Chllé ORP du RLA,le Capitaine Amouroux représentant du 13èmeRDP,le Commissaire Collignon de la Police Nationale,Paul Jaman maire de Mondelange,ancien du 13èmeRDP,M. Defloraine représentant le Président du Conseil Régional,André Detz secrétaire de mairie d'Amnéville,la Gendarmerie.
.

 

 

 

LocalUNP-011 celui là est au foyer Trinquier.

 

 

1994-Amneville- (offerte par JC Houlné)

 

1994-Saint Michel à Bertrange en présence du colonel Château-Jobert.  1994-Souvenir souvenir- UNP Thionville Saint Michel à Bertrange,présence du colonel Chateau Jobert.

1994 UNP Thionville Saint Michel Bertrange (14)


1994-Saint Michel Nationale.(2 images)


1994-Saint Michel Paris gauche-sortie de la cathédrale.
droite-de G à D,général Vaillant président du Comité de la Flamme,le général Aussaresses,le colonel De Stabenrath Président de l'UNP.

1995-le 19 mars.Passage de pouvoir,Jean Claude Houlné passe la Présidence de la section à Philippe Weber au cour de l'assemblée générale.


1995-mars passage de la presidence (photo offerte à notre blog par Philippe Weber).

Partager cet article

Repost 0
Published by union nationale des parachutistes de thionville - dans Thionville Historique et Souvenir Section
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • : Blog créé initialement pour faire connaitre la section de Thionville,s'est étendu à des sections et amicales de la région et d'ailleurs.
  • Contact

Recherche