Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 18:58

                   Le parrain de la section (écrit par Roland SINGERLE)

Vie de Pierre CHATEL

Lors de notre dernière Assemblée Générale, le 2 mars, la section a voté le changement de nom de l’association.

Désormais l’UNP Sarrebourg s’intitule, Union Nationale des Parachutistes de Sarrebourg et environs section Sergent-chef Pierre CHATEL.

 

Le parrain de section, Pierre CHATEL nous l’avons choisi après une cérémonie qui avait été organisé par un de nos membres et président du Souvenir français de Réchicourt-le-Château, Roland SINGERLE. Cette hommage à Pierre CHATEL avait été à Foulcrey son village natal le 20 octobre 2007 veille de son 80 anniversaire.

 

Qui était Pierre CHATEL

Enfant du pays de Sarrebourg, Pierre CHATEL est né le 21 Octobre 1927 à Foulcrey.

Son père travaillait aux chemins de fer, tout en exploitant avec son épouse un petit train de culture. Cadet d’une famille de deux enfants, il se retrouve orphelin de père à 11 ans. Sa jeunesse ne fût pas de toute facilité.


 

En 1940 âgé de 13 ans il va vivre l’expulsion dans l’Hérault. Après sa scolarité il apprendra la mécanique.

Agé de 17 ans le 25/10/1944 il s’engage pour la durée de la guerre à la 1er Division Française Libre. Affecté au Bataillon de Marche n° 5, le 2ème classe Pierre CHATEL participera à l’attaque de Ill Wald dans le haut Rhin le 23 janvier 1945 il y sera blessé et se verra attribuer la Croix de Guerre 1939/1945 avec étoile de bronze.

 

Démobilisé le 17/10/1945, il se retire à Foulcrey. Durant 2 ans il travaillera comme mécanicien sur machines à coudre à la société Bata. Cette situation ne lui convenant pas, il décide de bouger, et choisissant l’aventure et l’action, il rejoint les parachutistes.

 

Rengagé le 1er Septembre 1947 pour 3 ans au titre du 5eme B.P.I.C.

 

Nommé Caporal à compter du 1/10/1947 il va faire son stage de saut à Pau Idron, stage qui durera 2 mois ½. Il obtiendra son brevet para qui porte le n° 11018, et chose exceptionnelle  dans la foulée le brevet moniteur avec le n° 129.

 

Nommé Caporal/Chef, il est affecté au 3eme B.C.C.P.

Nommé Sergent à compter du 1/7/1948, il est désigné pour l’Extrême Orient.

Affecté au 5eme B.C.C.P. il rejoint Hanoi, obtient le CIA et le brevet 1er degré. Son premier séjour en Indochine se terminera le 20/2/1951.

 

Il réembarquera le 17/8/1951 à Marseille pour Saigon pour être affecté au Groupement de Commandos Mixtes Aéroportés, antenne du Tonkin, à compter du 9/9/1951. Commence alors une folle aventure bien résumée par les différentes citations qui suivent.

Pierre CHATEL sera nommé Sergent Chef le 1er juillet 1953.

 

Septembre 1953 le S/Chef Pierre CHATEL se retrouve à la tête du maquis Colibri, secondé par le Sergent Guy Maljean, maquis fort d’un millier d’ hommes surtout des Tais noirs. Les escarmouches avec le V.M. se transforment en réels engagements.

Dés les premiers jours de novembre 1953 l’offensive V.M. se précise et vise la destruction des maquis, pour se ruer ensuite en nombre sur Diên-Biên-Phu. Des prisonniers V.M. de la division 316 reconnaissent qu’ils sont venus mettre les (Pirates) à la raison. En embuscade la nuit le long des pistes Pierre CHATEL et Guy Maljean assistaient impuissant au passage de convoies de camions Molotova dont certains tractaient des canons, et qui se dirigeaient sur Diên-Biên-Phu. Ils les comptaient et en informaient leur hiérarchie. Le commandement les prenant pour des affabulateurs, affirmait que les Viets ne pouvaient disposer d’autant de camions et de canons.

 

Aujourd’hui on sait que le général GIAP avait disposé de : 400 camions, 500 chevaux, 20 000 bicyclettes Peugeot pouvant transporter jusqu'à 500 kgs , 11800 radeaux, et 260 000 porteurs pour installer son dispositif autour de la cuvette de DIEN Bien Phu.

A la demande très urgente de renforts, de parachutage de munitions, de fusées éclairantes permettant à l’aviation d’intervenir de nuit pour les dégager. Le commandement restera sourd. Encerclé par un bataillon V.M., le dernier message émanant de Colibri, le 5 Novembre 1953 signale : la vallée grouille de viets, nous faisons de beaux cartons.

 


 

Le 19 novembre 1953 l’ordre est donné de mettre les maquis en sommeil, ce fut le dernier combat pour Pierre CHATEL et grand nombre de ses camarades.

 

Débute alors «Le sacrifice des Guerriers oubliés ou mourir dans l’indifférence »

 

Fait prisonnier alors qu’ils tentaient d’échapper à l’encerclement des Viets, Pierre CHATEL et le Sergent Schneider seront traduits devant un tribunal du peuple. Condamnés à mort, ils seront pendu, leurs corps ne seront jamais retrouvés.

La version officielle dit : Porté disparu, présumé prisonnier le 1er décembre 1953 à Muong Lam région Rivière Noire « Tonkin » Déclaré  Mort pour la France le 24 juin 1959.

 

Pierre CHATEL sera fait Chevalier de la Légion d’Honneur à titre posthume le 15 mars 1961.

 

 

Sarrebourg2.jpg

 

Le sergent-chef CHATEL était titulaire des décorations suivantes/

-Chavalier de l'Ordre de la Légion d'Honneur.

-Médaille militaire.

-Croix de Guerre 1939-1945 avec une étoile de bronze.

-Croix de Guerre TOE avec deux palmes et une étoile d'argent.

-Médaille coloniale avec agrafe Extrème-Orient.

-Médaille commémorative Indochine.

-Médaille vietnamienne de la vaillance avec étoile d'argent.

 

 

 

Sarrebourg5

 

 

 

Sarrebourg4

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by union nationale des parachutistes de thionville - dans Sarrebourg-Archives.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • blog-UNP.nos Anciens nos Sections
  • : Blog créé initialement pour faire connaitre la section de Thionville,s'est étendu à des sections et amicales de la région et d'ailleurs.
  • Contact

Recherche